Frère et sœur myopathes en détresse : le village d’Iheddaden appelle à l’aide

AT YELLILTEN (SIWEL) — Le village d’Iheddaden (Ihaddadene) relevant de Lɛerc des At Yellilten (Illilten) vit un été des plus particuliers suite à l’appel à mobilisation que les vilageois ont lancé en faveur de Zahra et Aghilas, deux enfants, frère et sœur, qui souffrent d’une maladie neuromusculaire qui ne cesse d’affaiblir les muscles de leur corps : la myopathie.

En effet, le 5 juillet 2019, Mourad Boughanime s’est présenté à l’assemblée du village pour faire part de la détresse dans laquelle vivent ses deux enfants et de son incapacité à affronter seul les frais d’un premier traitement dans une clinique à l’étranger : le coup de ce seul traitement s’élève à 36 000 €. Il a insisté sur le fait qu’il a tout essayé en Algérie et que l’état de ses deux enfants ne cesse de se dégrader.

Aussitôt, les villageois se sont mobilisés comme un seul homme pour organiser une quête en faveur de Zahra et Aghilas, respectivement âgés de 7 et 8 ans. Des commissions (finances, communication et transport) ont été créées afin d’assurer le suivi de cette opération, et ce en collaboration avec le comité de village.

Tous les matins, des jeunes et moins jeunes s’organisent pour se dispatcher dans les villes kabyles afin de récolter des dons auprès des commerçants, des automobilistes et des passants. Aussi, ce sont pas moins de 300 boîtes à dons, confectionnées par la mère des enfants malades, qui ont été distribuées dans les villages afin de récolter les dons à l’intérieur des villages kabyles. Mourad nous a affirmé également que plusieurs rencontres ont été organisées avec les industriels kabyles pour solliciter leur générosité.

Hélas ! Malgré tous ces efforts, la somme faramineuse n’a pas été atteinte. C’est ainsi qu’une cagnotte a été lancée sur Internet afin de solliciter l’aide de la diaspora kabyle. Au moment où nous rendons public cet article, la cagnotte a dépassé les 3 060 € don, soit un peu moins de 10 % de la somme nécessaire.

Voici le lien vers la cagnotte : https://www.leetchi.com/c/appel-de-solidarite-50by4jgl

L’unique espoir d’une vie décente pour Aghiles et Zahra réside dans une prise en charge à l’étranger. Seuls les dons des citoyens de Kabylie et de sa diaspora pourraient faire concrétiser cet espoir d’une famille déchirée.

SIWEL 242310 AOU 19

Partager ceci...