PARIS (SIWEL) — La prise de position de Jeannette Bougrab pour ne pas soutenir les islamistes a fâché le directeur de cabinet de François Fillon au point d’accuser la secrétaire d’État de « haute trahison ».

 

France : Matignon juge Jeannette Bougrab coupable de « haute trahison »
Jean-Paul Faugère, l’éminence de Fillon, lui aurait reproché de remettre en cause la politique étrangère de la France, allant jusqu’à l’accuser de « haute trahison ».

Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat à la Jeunesse, disait s’inquiéter du succès électoral des partis islamistes en Afrique du Nord. Elle avait déclaré dans une interview au «Parisien» : «Je ne connais pas d’islamisme modéré».

cc
SIWEL 072311 DEC 11

Partager ceci...