Le FLN suspend sa campagne électorale en Kabylie

TIMIZART (SIWEL) — Après que leur meeting soit pacifiquement empêché vendredi 17 novembre par les souverainistes kabyles d’At Jennad, les candidats du FLN en Kabylie ont annulé toutes leurs activités politiques rentrant dans le cadre des élections municipales.

Kamel Ouguemat, le candidat FLN tête de liste à l’APW de Tizi Ouzou et actuel premier vice-président sortant de cette dernière, qui a déposé une plainte auprès du tribunal d’Azazga pour condamner les militants kabyles, a essuyé un revers de la part du procureur de la république qui a refusé même de lire sa plainte car pour lui, « il n y’avait pas eu de violence, et qu’il revenait au FLN de mieux s’organiser ».

Selon le témoignage d’un militant souverainiste kabyle présent lors du meeting de vendredi, « le secrétaire général de la zaouia de Sidi Mansour, Yacine Bouache, en indicateur zélé, avait appelé les gendarmes lors du meeting de vendredi pour leur demander d’intervenir mais ces derniers ne se sont pas dépêchés pour lui venir en aide« .

Avec la coupure d’électricité lors du meeting du chef du FLN, Djamel Ould Abbes, à Tizi-Ouzou le 11 novembre dernier, l’ex-parti unique et actuel parti au pouvoir en Algérie essuie revers après revers en Kabylie.

tbv/wbw
SIWEL 201707 NOV 17 UTC

Timizart : le candidat FLN persona non grata

Partager ceci...

Laisser un commentaire