Flagrant délit de discrimination anti-kabyle à l’université d’Alger 2

ALGER (SIWEL) — En grève depuis hier samedi pour soutenir leurs frères en Kabylie qui manifestent tous les jours contre la non promotion Tamazight décidée par l’assemblée algérienne, les étudiants de ces 2 annexes de l’université d’Alger 2 avaient appelé à une marche ce dimanche de Beni Messous jusqu’à Bouzaréah.

Très tôt ce matin, une présence inhabituelle des forces de l’ordre a été constatée aux abords du département des Langues étrangères à Béni Messous et de l’École Normale Supérieure de Bouzaréah.

Des étudiants empêchés de quitter leur faculté pour leur kabylité

Après vérification de leur identité par les agents de sécurité avec le renfort des forces de police algériennes, ces derniers interdisent à tout étudiant né dans l’une des huit wilayas kabyles de sortir de l’enceinte universitaire.

Contacté par Siwel, un étudiant qui nous a transmis les deux clichés illustrant cette dépêche nous a confirmé que « le refus de sortir ne touche que les étudiants Kabyles et que les non Kabyles pouvaient sortir sans problème ».

mpg/wbw
SIWEL 101113 Dec 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire