Archives

FFS : « Plus de 300 agents menacés à la mairie de Tizi- Ouzou »

Tizi-Ouzou (SIWEL) — La Fédération du FFS de Tizi-Ouzou est montée au créneau mardi matin 18 janvier, à travers une déclaration rendue publique pour dénoncer la crise qui secoue la mairie de la ville.

 

La fédération de Tizi-Ouzou du FFS alerte sur la situation « désastreuse » que traverse la mairie de Tizi-Ouzou, en apportant son soutien aux contestataires qui ont entamé leur troisième jour de grève.

« Des centaines de travailleurs de l’assemblée populaire communale de Tizi-Ouzou (APC) sont livrés à eux même, privés de salaires, trois mois durant et ont été contraints de recourir à la grève générale pour revendiquer leurs rémunérations », écrit le FFS.

« Les droits fondamentaux des travailleurs sont totalement bafoués dès lors que l’augmentation des salaires n’a pas suivi, des rappels de deux mois n’ont pas été versés, les arrières de primes non effectués et le bénéfice des œuvres sociales totalement ignoré. L’administration menace Licenciement plus de trois cents agents dont la plupart accusent une ancienneté de plus de dix ans » avertit le Front des forces socialistes, affichant sa solidarité avec les travailleurs menacés.

SIWEL 181536 JAN 11

Partager ceci...
Haut