PARIS (SIWEL) — Le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil a indiqué que les événements qui se déroulent dans des localités kabyles comme Akbou et Chorfa sont des provocations du pouvoir algérien contre le mouvement autonomiste.

 

Ferhat Mehenni : « les provocations en Kabylie visent à intimider le MAK »
« Ces provocations de la part du pouvoir algérien contre la Kabylie visent à intimider le MAK qui a décidé d’organiser une marche populaire le lundi 28 février à Akbou et s’associe aux citoyens d’Imceddalen pour une autre marche à une date qui sera fixée sous peu », affirme une communication du service de la présidence de l’Anavad transmise à Siwel.

« Depuis le 10 février, des émeutes quotidiennes ont lieu à Akbou (Wilaya de Vgayet). Jets de pierres contre lacrymogènes et des violences de la part des forces de répression renforcées depuis deux jours. On fait état de plusieurs arrestations et pas moins de 15 blessés parmi les résistants dont Benadjaoud Lounis, Mokrani Massi et un Bouyahia. Dans la wilaya de Tuvirett (Bouira), la région d’Imcheddalen (M’chedallah) est le théâtre de violences perpétrées de nuit par des gendarmes qui se déguisent en voyous pour enlever des citoyens et les passer à tabac» lit-on dans la communication gouvernementale.

Ferhat Mehenni avait indiqué que le Mouvement autonomiste entend faire du 10e anniversaire du Printemps noir de 2001 le point d’orgue de son action.

ysn
SIWEL 161445 FEV 11

Partager ceci...