Les étudiants kabyles « parqués comme du bétail » à Beni Messous

ALGER (SIWEL) — Les étudiants kabyles du département des Langues étrangères de Beni Messous sont encore à 13 heures, encerclés par les forces de l’ordre algériennes et les agents de sécurité pour les empêcher de sortir de l’enceinte de cette annexe de l’université d’Alger 2.

Une étudiante jointe par Siwel a déclaré qu’elle et ses camarades, tous Kabyles, ne supportent pas d’être « parqués comme du bétail » par la police coloniale algérienne mais ils attendent que les autres campus d’Alger viennent les délivrer de ce « camp de concentration ».

Rappelons que six étudiants Kabyles ont été arrêtés par la police algérienne car soupçonnés par cette dernière d’être les meneurs de la marche prévue ce matin entre Beni Messous et Bouzaréah.

ew/wbw
SIWEL 101339 Dec 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire