Epidémie de la rougeole : Préconisations et recommandations de l’Anavad
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA SOLIDARITE

 

Rappel :
La rougeole est une maladie virale qui n’est pas aussi bénigne que cela.
La rougeole est une infection virale, l’une des maladies infectieuses de l’enfance classée comme les plus contagieuses (Une personne contaminée par la rougeole peut infecter entre 15 et 20 personnes, beaucoup plus que la grippe saisonnière). La propagation se fait essentiellement directement par voie aérienne (par les gouttelettes infectées émises par les éternuements, la toux, par contact direct avec les sécrétions nasales ou oropharyngées des personnes infectées), soit indirectement du fait de la persistance du virus dans l’air ou sur une surface contaminée.

La rougeole se manifeste par l’apparition d’une fièvre élevée (supérieure à 38,5°C), d’une éruption cutanée, de la persistance d’une toux, d’une rhinite ou d’une conjonctivite. L’éruption dure 5 à 6 jours, les formes les plus compliquées sont plus fréquentes chez les patients âgés de moins de 1 an et de plus de 20 ans.

Pourquoi faut-il prendre la rougeole au sérieux ?
Les risques de complications sont importants : infections de l’oreille, pneumonies, diarrhées, malnutrition ou encéphalite (inflammation du cerveau). Ces complications peuvent entraîner des convulsions, la cécité, des retards mentaux. En l’absence de traitement, et dans certains cas de manque d’accès aux soins, comme c’est le cas en Kabylie où la politique de santé publique est désastreuse voire inexistante, voulue par le pouvoir criminel d’Alger, la rougeole peut être mortelle dans une proportion importante des malades sans une prise en charge clinique appropriée. A savoir qu’il n’existe aucun traitement antiviral spécifique contre la rougeole.

Pourquoi la résurgence de la rougeole en Algérie ?
« La rougeole vient de faire des victimes en Algérie, principalement dans le sud du pays. Selon l’État colonial d’Alger, les seuls fautifs de ce drame, sont les parents qui ont refusé de vacciner leurs enfants ! ». Sans donner aucun chiffre ni donnée sur le taux de couverture vaccinale, et qu’en est-il des autres vaccinations ? La couverture vaccinale est insuffisante pour faire face à cette épidémie, et que les autorités algériennes ont failli lamentablement à leur mission, laissant la santé au même titre que l’éducation aux mains des sorciers intégristes salafistes.

Préconisations et recommandations du Ministère de la Santé du gouvernement Provisoire Kabyle :
Pour le Ministère de la Santé du Gouvernement provisoire Kabyle, Il ne fait aucun doute que la trop faible couverture vaccinale est en cause. L’annonce de la mort de plusieurs patients le renforce dans sa conviction, pour faire face prévenir les conséquences de cette épidémie, l’Anavad fait appel à l’ensemble de la population Kabyle mais aussi à la population Algérienne :

1- De vérifier rapidement sa vaccination. Il est urgent de vérifier sa vaccination (2 doses sont nécessaires pour être protégé) et de consulter son médecin traitant pour rattraper cette immunité. Il est recommandé dès la petite enfance, mais peut être rattrapé à tout âge.
2- Dans tous ces cas qui suivent et en cas de contact avec un patient symptomatique :
Les personnes qui :
– N’ayant reçu qu’1 dose du vaccin,
– N’ont pas de trace de vaccin dans leur carnet de santé,
– Ne pas savoir si elles ont déjà contracté la rougeole,
– Ou bien le carnet de santé est perdu.
Elles doivent consulter rapidement leur médecin pour se faire vacciner. Une vaccination dans les 72 heures est préconisée. La Vaccination est le seul moyen pour stopper la propagation de l’épidémie.

Quelques bonnes pratiques :
– Isolement des patients symptomatiques en chambre avec accès limité
– Port de masque du patient, du soignant et du visiteur.
– Lavage simple des mains
– Mise à disposition de gel hydro-alcoolique dans les salles d’attentes et dans les structures accueillants d’autres patients.
– Se protéger la bouche et le nez en cas de toux ou éternuement
– Sensibilisation de la population par les affichages.
– Aération quotidienne des lieux.
– Eviction scolaire ou mise en congés des personnes symptomatiques.
– Annulation des animations dans les lieux publiques où l’épidémie est déclarée.
– Limitation des visites extérieures aux patients symptomatiques.
– La limitation des déplacements aux régions déclarées épidémiques pour réduire la propagation de l’épidémie.
– Lutter contre la fièvre chez les enfants par des moyens physiques (Déshabillement, douches, etc …)
– Bien s’hydrater.

Enfin, nous appelons l’ensemble des acteurs et professionnels de la santé de la Kabylie, à se structurer en réseaux et d’établir des plans d’action et de prévention contre cette épidémie. Ils sont appeler aussi à établir des protocoles de soins et de prise en charge, à les formaliser et les utiliser pour une meilleur réactivité en cas de crise sanitaire. A recenser les cas de rougeole diagnostiqués et à s’enquérir de la disponibilité des vaccins et à les faire remonter au Ministère de la Santé du Gouvernement provisoire kabyle (Anavad). Ce dernier se tient à leur côté pour veiller à la sécurité sanitaire du peuple Kabyle.

Nous tenons le pouvoir colonial d’Alger comme seul responsable dans la crise sanitaire actuelle et des conséquences qui en découleront.

Vive la Kabylie libre et indépendante

Exil, le 22/03/2018

Amuqran At Ccix
Ministre de la Santé et de la Solidarité
Gouvernement provisoire kabyle

NB : Le virus de la rougeole peut être utilisé comme arme biologique…

Document disponible en téléchargement aux formats PDF et  PPTX

SIWEL 280800 MAR 18

Partager ceci...