TIZI-OUZOU (SIWEL) — Akli Yahiatène, Agraw, Nouara, Mohamed Allaoua, Karim Abranis, Ali Ideflawen, Moh Dahak… ont signé une pétition de soutien au directeur de la culture Ould Ali Lhadi dans l’affaire de l’enquête lancée par l’APW concernant le montant de réfection du théâtre communal de la ville.

 

Enquête sur la rénovation du théâtre communal de Tizi-Ouzou : des artistes soutiennent Ould Ali El Hadi
Après le soutien d’une dizaine d’artistes au directeur de la culture de Tizi-Ouzou dans l’affaire du montant contesté pour la réfection du théâtre communal de la ville, une pléiade d’artistes ont signé la pétition, en guise « de reconnaissance pour les efforts consentis dans le domaine de la culture » et d’avoir redonné « vie et vitalité à ce secteur », lit-on dans le texte de la pétition.

« Ces artistes sont les clients de la Maison de la culture », ont tenu, à réagir, pour leur part, des responsables de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) qui a installé une commission d’enquête pour élucider la gestion du budget alloué à la réfection du théâtre communal.

La réfection du théâtre Kateb Yacine a coûté 38 milliards de centimes au trésor public. Selon le Président de l’APW de Tizi-Ouzou « avec 38 milliards on pouvait construire un nouveau théâtre ».

La pétition signée par les artistes en guise de soutien à Ould Ali Lhadi intervient suite à la commission d’enquête mise sur pied par le Président de l’APW.

« El Hadi faisait du chantage aux artistes », souligne un jeune artiste à Siwel ajoutant que le directeur de la maison de la culture « travaille pour le compte du pouvoir, il était directeur de campagne de Bouteflika », et de se questionner, « comment voulez vous qu’il fasse du bien pour nous, alors que le pouvoir le paye pour humilier notre culture? ».

Plusieurs tentatives pour mettre sur pied cette commission se sont avérées infructueuses, si ce n’est l’adhésion du Front de Libération national (FLN) à cette initiative qui a bouleversé les données. Dès lors, le P/APW a engagé la commission qui de toute vraisemblance « a bousculé bien des habitudes », avait commenté un élu du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) à l’APW.

Le chanteur Kheloui Lounes et le cinéaste Ali Berkenou ont retiré leurs noms de la pétition, car selon ces deux artistes, leurs signatures ont été déviées vers des considérations politiques qui sont loin d’être leur souci premier.

aai
SIWEL 241913 FEV 11

Partager ceci...