EXIL (SIWEL) — Le ministère des Droits humains du Gouvernement provisoire kabyle en exil a transmis à Siwel un communiqué dans lequel la ministre Nora Abdaoui rend public son programme afin de rappeler ses objectifs, ses activités et son plan d’action approuvés par le premier ministre, Mas Lhacène Ziani. Ci-dessous, le communiqué dans son intégralité.

 

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
MINISTERE DES DROITS HUMAINS

Communiqué sur le programme d’action du ministère

1- Énoncé de politique générale

Le présent énoncé de politique générale a pour but de présenter nos principaux objectifs en matière de droits humains ainsi que notre démarche globale pour les concrétiser. Il constitue notamment la ligne directrice, approuvée par le premier ministre, pour l’élaboration de notre programme d’action.

Cet énoncé se veut également un appel à tous les kabyles soucieux de leurs droits fondamentaux pour participer à la mise sur pied d’une structure permanente à même de mettre fin à l’inacceptable que subit notre peuple. Nos priorités portent sur la lutte contre toutes les formes de répression et de sabotage et qui ont pour conséquence l’humiliation, l’appauvrissement, la destruction de l’environnement et des valeurs morales. Par conséquent, nous nous organiserons pour venir en aide aux victimes et à leurs familles.

Naturellement, pour assurer la continuité de notre action, nous accordons la plus haute importance à la formation de la relève dans le domaine de la défense des droits humains à travers des séminaires, la construction d’un fonds documentaire et la promotion de nos jeunes conseillères et conseillers à des responsabilités sur le terrain.
Notre action consistera à dénoncer toutes les formes d’exactions via les médias accessibles et les instances internationales concernées. En particulier, nous comptons ficeler le dossier des victimes du printemps noir de 2001 et le plaider devant la cour pénale internationale (CPI). Des commissions spécialisées installées, entre autres, en Kabylie, en France et en Amérique du Nord prendront en charge la réalisation des objectifs sus citées.

Pour ce faire, nous mettrons en place un collectif d’avocats et un fonds pour la défense des droits humains en Kabylie. Ainsi, cet énoncé se traduira par des projets qui préciseront la portée de chacun des objectifs retenus.

2- Réalisations

2.1- Objectifs

• Mettre fin à la répression notamment les intimidations, les interpellations et les exactions d’ordre économique ayant pour but la paupérisation du Peuple Kabyle;
• Mettre fin au sabotage orchestré par le pouvoir criminel d’Alger notamment les incendies sur le territoire de la Nation Kabyle, la délocalisation de l’économie, la débauche et agissements contraires à nos Valeurs…) ;
• Mettre sur pied un réseau de soutien aux victimes du régime et à leurs familles;
• Former la relève dans le domaine de la défense des droits humains.

2.2- Activités

• Dénonciation des exactions par le biais de la médiatisation, rassemblements et conférences;
• Sensibilisation et information à l’échelle internationale sur la situation en Kabylie en établissant une collaboration permanente avec les organismes humanitaires et associations de solidarité en Europe et Amérique du Nord;
• Saisie de la cour pénale internationale (CPI) sur les crimes perpétrés contre le Peuple kabyle par le pouvoir d’Alger, notamment depuis le Printemps Noir de 2001;
• Constitution d’un fonds documentaire couvrant les multiples aspects du domaine.

2.3- Plan d’Action

• Mise en place d’une commission des droits humains au sein du MAK-ANAVAD dont le rôle consiste à:
– Constituer les dossiers relatifs aux crimes contre la Kabylie, son peuple, son territoire, sa culture et ses droits moraux;
– Assurer le maintien des relations avec les victimes et leurs familles;
– Organiser et maintenir un programme de solidarité avec le soutien des organismes, associations, proches et amis.

Cette commission aura des ramifications en Amérique du Nord, en France et en Kabylie.

• Mise en place d’une cellule de crise conjointement avec les autres ministères et commissions dont le principal rôle sera de réagir aux situations d’urgence;
• Constitution d’un collectif d’avocats en Kabylie et à l’extérieur;
• Constitution d’un fonds pour la défense des droits humains en Kabylie.

Mme Nora Abdaoui
Ministre des Droits humains
Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad)

SIWEL 232326 DEC 16

Partager ceci...