AT JENNAD (SIWEL) — Nous vous tenons au courant ici du déroulement du meeting du MAK à Timizart, prévu pour 15h. Forte mobilisation de la police et de la gendarmerie.

 

Déroulement :

[15h30] Le président du MAK s’apprêtait à prendre la parole quand un groupe de "voyous" a surgi sur lui pour l’agresser physiquement. Les militants ont intervenu et ça a viré à l’affrontement.
Nous tenons à rassurer nos lecteurs, le président du MAK a pu quitter les lieux sain et sauf. Il y a au moins un militant qui a été légèrement blessé.

[15h15] Les militants arrêtés ont été libérés.

[15h06] Le président du conseil régional du MAK de Tizi-Ouzou et Boumerdes, Mas Abdelkader Ould Abdeslam et les militants Smail Benoumghar et Salim Boutemeur des At Wasif viennent d’être arrêtés par la gendarmerie algérienne alors qu’ils se rendaient au meeting du MAK à Timizart.

[14h45] Le Président du MAK, Mas Bouaziz Ait Chebib, est sur les lieux (depuis plus d’une heure déjà)

[14h30] La sonorisation a pu être installée. Les militants attendent l’arrivée de la direction du MAK.

[14h30] Timizart est bouclée par la police et la gendarmerie. Toutes les voies d’accès au villages sont fermées afin d’empêcher les citoyens et les animateurs du meeting de rejoindre le village.

[14h20] Les militants Hamid At Ali, Boussad Beca, Ammer Asalas, Yasin le Che, Yusef Geddac, Ali At Atelli et son ami de Larbaa ont été bloqué à l’entrée de Fréha, ce qui les a obligé à faire tout le détour pour espérer arriver à temps au meeting, "des barrages jamais vu auparavant après 2001", d’après Hamid At Ali

[14h12] La gendarmerie vient d’entrer dans Timizart. "Du jamais vu dans notre village", selon notre source.

[13h40] Un barrage a été dressé à l’entrée du village.

[13h00] Beaucoup de personnes sont attendues au meeting de Timizart, qui commencera vers 15h. Néanmoins une forte mobilisation de la police et de la gendarmerie nous a été signalée. Des policiers en civil arrivent dans le village.

[Hier] : Le commissaire de police de Fréha, a fait personnellement le tour du centre-ville de Fréha pour arracher les affiches qui appellent au meeting du MAK.

[Avant-hier] : Les militants organisateurs nous ont signalé qu’ils ont reçues individuellement des pressions et des intimidations de tout genre.

[Les jours précédents] : Les militants organisateurs ont affiché des appels au meeting à Timizart mais aussi au centre-ville de Freha et un peu partout dans la région.

nbb/wbw
SIWEL 111421 NOV 16

Partager ceci...