LE CAIRE (SIWEL) — Ce vendredi baptisé « Jour du départ » regroupe encore de nombreux manifestants sur la place Tahrir. Encore des affrontements entre partisans de Moubarak et manifestants sont signalés.

 

Égypte : Les manifestants réclament toujours le départ de Moubarak
Les revendications des manifestants sont appuyées par d’une part les États-Unis. La secrétaire d’État Hillary Clinton a en effet appelé depuis hier, jeudi 3 février, le pouvoir égyptien à engager « immédiatement » un dialogue avec l’opposition. Elle a condamné « dans les termes les plus fermes » les agressions dont ont été victimes des journalistes couvrant les manifestations au Caire.

D’autre part, les dirigeants des 27 pays de l’UE réunis ce jour ont demandé dans une déclaration commune adoptée lors de la rencontre à Bruxelles que la transition démocratique en Égypte débute « maintenant ». « Le Conseil européen suit avec la plus grande préoccupation la détérioration de la situation en Égypte ». « Toutes les parties doivent faire preuve de retenue, éviter de nouvelles violences et entamer une transition ordonnée vers un gouvernement élargi. Le Conseil européen a souligné que ce processus de transition devait commencer maintenant », ont-ils ajouté.

btj
SIWEL 041617 FEV 11

Partager ceci...