Diplomatie : Perspectives stratégiques de l’adhésion de la Kabylie à l’UNPO

DIPLOMATIE (SIWEL) — La Kabylie vient d’enchainer une autre victoire dans son marathon vers l’indépendance. Elle vient de franchir un autre jalon la rapprochant de plus en plus de son indépendance. Ce jalon a été un passage obligé pour quelques peuples opprimés pour jouir de nos jours de leurs indépendances et de leurs places à part entière dans le concert des nations.

Mas Ferhat Mehenni, le président de l’Anavad, l’a annoncé le 14 Juin dernier à Bruxelles devant le siège de la Commission Européenne. La Kabylie vient d’être admise en tant que membre de l’Organisation des nations et des peuples non représentés (officiellement, en anglais : Unrepresented Nations and Peoples Organization ou UNPO)

Cette contribution n’est qu’un prélude. Le MAK Anavad reviendra sur le sujet incessamment sous peu  sur le sujet avec une cérémonie officielle pour étayer les tenants et les aboutissants de cette adhésion.

C’EST QUOI L’UNPO ?

L’Organisation des nations et des peuples non représentés (UNPO) est une organisation internationale dont les membres sont des peuples autochtones, des minorités et des territoires non souverains ou occupés.

Elle a été fondée en 1991 à La Haye aux Pays-Bas par 15 peuples et nations non représentés dans le but de disposer d’un lieu d’échanges et de promouvoir au niveau international leurs droits et cultures, tout en participant à la résolution pacifique des conflits les affectant.

A l’instar de tous les peuples Amazigh de l’Afrique du Nord, les Kabyles sont un peuple autochtone. Le peuple Kabyle dispose d’un territoire actuellement occupé par l’Algérie arabo-islamiste coloniale. Ces deux critères sont à eux seuls suffisants pour que la Kabylie soit admise de facto comme membre à part entière de l’UNPO.

CRÉATION DE L’UNPO

Le 11 février 1991, la charte de l’UNPO est signée à La Haye au Palais de la Paix par des membres déclarant représenter l’Arménie, l’Estonie, la Géorgie, le Parti démocratique du Kurdistan et l’Union patriotique du Kurdistan, l’Alliance des peuples de la Cordillère, la Lettonie, le Congrès mondial des Ouïghours, les Palaos, la Fondation taïwanaise pour la démocratie, le Mejlis du peuple tatare de Crimée, le Gouvernement tibétain en exil, la Nouvelle-Guinée occidentale, les Aborigènes d’Australie, la minorité grecque en Albanie.

La Haye a été choisi pour le siège UNPO, en raison de sa localisation en Europe et des promesses généreuses de soutien de communauté. L’UNPO a également un bureau à Bruxelles, une représentation à Genève.

OBJECTIFS ET PRINCIPES DE L’UNPO 

L’UNPO a dans ses objectifs de permettre à ses membres de participer aux débats dans les organisations internationales, telles que l’ONU.

Certains de ses membres étant des gouvernements ou des agences gouvernementales d’États non reconnus. Le MAK Anavad et le GPK sont les profils type des membres siégeant dans cette organisation.

L’UNPO a inscrit les cinq principes suivants dans ses statuts : l’autodétermination, les droits de l’homme, la démocratie, la non-violence et l’écologie.

L’UNPO se donne les buts suivants :

  • affirmer la démocratie comme droit humain fondamental,
  • mettre en œuvre les droits de l’homme, les droits civils et politiques dans le monde,
  • défendre le droit universel à l’autonomie et à l’autodétermination,
  • promouvoir le fédéralisme.
  • encourager le recours à des méthodes non violentes pour parvenir à des solutions pacifiques aux conflits et à l’oppression.
  • propose d’aider ses membres à faire respecter leurs droits humains et culturels
  • préserver leur environnement.
  • fournir à ses membres un forum
  • aider ses membres à se manifester au niveau international.

Les membres de l’UNPO sont représentés avec un statut observateur dans les grandes institutions internationales comme les Nations unies.

OBJECTIFS DE LA KABYLIE, EN PARFAITE SYMBIOSE

Les objectifs et les principes du combat Kabyle sont en parfaite symbiose avec ceux de l’UNPO. Les droits humains et la quête de la démocratie sont l’ADN de l’âme Kabyle.

Le militantisme par voie pacifique et le rejet de la violence sont des garanties pour plus d’adhésion en Kabylie et à l’international. La voix pacifique est celle qui est prônée par les grandes figures de ce monde  comme Mandela, Mahatma Gandhi, et Martin Luther King, pour ne citer que ceux-là. Elle est aussi la voix de loin préférée par les peuples civilisés.

La violence est l’expression de la lâcheté,  du manque d’argument et de conviction, de la nature animale sauvage, et d’incompétence intellectuelle, illustrée magnifiquement par le pouvoir colonial d’Alger.

L’autodétermination et l’indépendance de la Kabylie par voie référendaire sous l’égide des nations unies et la communauté internationale est l’objectif ultime du MAK Anavad.

Il n’est un secret pour personne, la Kabylie indépendante œuvrera pour l’instauration d’une fédération amazighe ou siègeront tous les peuples berbères de l’Afrique du nord qui le souhaitent.

L’écologie sera la cause de l’humanité du siècle courant. La Kabylie, tout naturellement, ouverte sur le monde et soucieuse de l’avenir de l’humanité, fera de son mieux pour défendre bec et ongles cette cause.

La Kabylie, donc, a toutes les qualités requises pour être admise au sein de l’UNPO, continuer son combat en son sein afin concrétiser et faire faire aboutir ses  objectifs.

MEMBRES DE L’UNPO DEVENUS INDÉPENDANTS

Six membres sont devenus indépendants (reconnus par l’ONU) depuis la création de l’organisation. Ils continuent cependant à la soutenir activement, notamment l’Estonie.

Ancien Membre Fondateur? Date d’adhésion Date de retrait Raison Pays d’origine
Estonie  Oui 11-févr-91 17-sept-91 Indépendance URSS
Lettonie Oui 11-févr-91 17-sept-91 Indépendance URSS
Arménie Oui 11-févr-91 02-mars-92 Indépendance URSS
Géorgie Oui 11-févr-91 31-juil-92 Indépendance URSS
Palaos Oui 11-févr-91 15-déc-94 Indépendance USA
Timor Oriental Non 17-janv-93 27-sept-02 Indépendance Indonésie

 

La Kabylie s’inspirera des expériences réussies de ces pays devenus indépendants et membres de l’ONU. Il n’est pas à exclure que ces pays seront les premiers à reconnaitre la Kabylie indépendante.

Si ces pays ont pu arracher leurs indépendances face à des pays comme l’URSS, les USA et l’Indonésie, beaucoup plus puissant que l’Algérie, la Kabylia saura aussi arracher la sienne.

MEMBRES AYANT RETIRE LEURS ADHÉSIONS POUR D’AUTRES RAISONS

Anciens membres qui ont retiré leur adhésion pour d’autres raisons :

 

Ancien Membre Date d’adhésion Date de retrait Raison Pays d’origine
Aceh  06-août-91 01-mars-08 Accord Conclu Indonésie
Albanais de Macédoine 16-avr-94 01-mars-08 Accord Conclu Macédoine
BachKirie 03-févr-96 30-juin-98 ??? URSS
Bougainville 06-août-91 01-mars-08 Autonomie Papouasie-Nouvelle-Guinée
Tchouvachie 17-janv-93 01-mars-08 Accord Conclu URSS
Gagaouzie 16-avr-94 01-déc-07 Autonomie Moldavie

PERSPECTIVES STRATÉGIQUES POUR L’INDÉPENDANCE DE LA KABYLIE

Les premiers contacts entre le MAK et l’UNPO remontent à l’année 2015. Aujourd’hui La Kabylie est admise en tant que membre de l’UNPO.

A ce titre, l’UNPO offre au peuple Kabyle une tribune par excellence au sein de l’ONU et d’autres organisations internationales  pour faire entendre très haut sa voix et défendre bec et ongles  son droit international légitime d’autodétermination. L’UNPO est un outil stratégique dont usera et abusera le MAK Anavad pour arracher l’indépendance de la Kabylie le plus tôt possible.

L’UNPO dispose en son sein parmi les anciens et actuels, des membres assez puissants que sollicitera le MAK Anavad pour parvenir à la réalisation de ses objectifs  tracés.

Les anciens membres de l’UNPO devenus indépendants  et même autonome seront un atout pour collecter les premières reconnaissances internationales du peuple Kabyle en tant que peuple à part entière et son droit à disposer de lui-même. Le meilleur est à venir.

ANNEXE : LISTE DES MEMBRES ACTUELS

 

Actuellement l’UNPO englobe 45 membres.

Zidane Lafdal,
Représentant diplomatique kabyle en France
SIWEL 271845 Jun 17 UTC

Partager ceci...