MENAKA (SIWEL) — A Gao, dans une des trois grandes régions de l’Azawad, plus précisément dans la localité de Ménaka, un groupe de femmes du MNLA a perturbe les activités d’une ONG humanitaire à qui elle reproche son manque d’investissement auprès des populations azawadiennes. Les militantes du MNLA se sont d’abord dirigées vers une école où elles ont invité les enfants à sortir et à les accompagner pour se diriger vers les locaux de l’ONG. Ces militantes du MNLA reprochent aux ONG un manque de soutien aux populations de l’Azawad, celles-ci passant quasi systématiquement par le « autorités maliennes » pour venir en aide aux population locales

 

SIWEL 041607 DEC 14
Partager ceci...