QUIMPERLÉ (SIWEL) — En marge des « Regard croisés sur le monde » auxquels ont assisté le cousin et la cousine Abanne, ces derniers sont allés à la rencontre de Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, pour lui signifier que la réponse faite à l’ancien ministre algérien de l’intérieur, Daho Ould Kablia qui justifiait l’assassinat de Abane comme  » seule solution »… à leur problème, leur avait mis un peu de baume au cœur, celle-ci étant franche, directe et sans hypocrisie

 

zp,
SIWEL 101727 NOV 15
Partager ceci...