En déposant à l’ONU le Mémorandum pour l’autodétermination de la Kabylie, le peuple kabyle prend à témoin la communauté internationale
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
LA PRÉSIDENCE DE L’ANAVAD

 

Le 28 septembre 2017, le Mémorandum pour l’autodétermination de la Kabylie, adressé au Secrétaire général de l’ONU, Monsieur António Guterres, a été reçu par les services de ce dernier, à New York.

Cette initiative inédite, dans les annales de l’organisation mondiale, inaugure une nouvelle ère pour l’humanité à travers laquelle les peuples épris de liberté n’auront plus à s’imposer par la violence mais par la force du droit, notamment celui des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Le peuple kabyle qui prend à témoin la communauté internationale quant à sa démarche pacifique, va transmettre ce document historique, par le biais du MAK-Anavad et son corps diplomatique, à toutes les organisations régionales (OEA, UE, UA, CEI, ASEAN, Ligue Arabe…) ainsi qu’à toutes les chancelleries.
Il espère que les plus grandes puissances en prennent acte avec bienveillance.

Le monde a besoin de peuples souverains pour sortir de la nuit coloniale que les fausses indépendances, acquises ou octroyées durant les années cinquante-soixante, ont prolongée.

Seuls des peuples libres seront en mesure de construire un monde solidaire, sécurisé et prospère.

L’humanité ne sortira totalement de la barbarie que le jour oú tous les peuples seront libres et reconnus.
Ce n’est pas par hasard que cet événement survient en même temps que les référendums kurde et catalan. Cela correspond à la fin de l’ordre mondial issu de Yalta et à la renaissance des peuples que ledit système croyait avoir enterré.

Vive le droit des peuples à l’autodétermination
Vive la Kabylie libre et indépendante.

New York, le 28/09/2017

M. Ferhat Mehenni, président de l’Anavad (Gouvernement provisoire kabyle en exil)

—30—

SIWEL 290537 SEP 17 UTC

—30—

SIWEL 290537 SEP 17 UTC

Partager ceci...