Risque d’émeutes à At-Dwala : La police algérienne matraque les citoyens kabyles

On

AT-DWALA (SIWEL) — Frustrés de n’avoir pu entraîner les militants du MAK dans la violence ce soir à At-Dwala, et alors que la ville est sous occupation policière, les policiers algériens circulent actuellement dans le centre ville d’At-Dwala en provoquant les citoyens kabyles pour les pousser à bout et provoquer des émeutes.

La police algérienne est en train de matraquer les citoyens

ALERTE : 5 militants et responsables du MAK arrêtés à At-Dwala (actualisé)

On

AT-DWALA (SIWEL) — 5 militants souverainistes kabyles viennent d’être arrêtés par la police coloniale algérienne à At-Dwala. Il s’agit d’Abdelkader Ould Abdeslam, Smail Benoumelghar, Slimane Kadi, Chaavan, Hafid Mekdam et Boussad Becha. Ils ont été embarqués au commissariat de police.

Cependant, après leur avoir dressé les éternels PV, et confisqué les drapeaux kabyles, ils ont été relâchés

Le ministère algérien de l’intérieur a ordonné la répression du gala en hommage à Matoub

On

AT-DWALA (SIWEL) — Des renforts en masse sont arrivés à At-Dwala, la ville grouille de forces répressives. On compte même parmi l’arsenal répressif des chasses neiges, communément appelés par les citoyens kabyles « moustaches » depuis le printemps noir de 2001 où ils avaient fait des ravages en Kabylie.

La sonorisation a été confisquée et le commissaire de police d’At-Dwala a informé les organisateurs qu’il n’y avait « pas moyen de négocier quoi que ce soit car l’ordre d’empêcher ce gala avait été donné par le ministère de l’intérieur algérien ».

Alerte répression : Nadia Matoub soutient les organisateurs du Gala en hommage au Rebelle ce soir

On

AT-DWALA (SIWEL) — Dans le cadre de l’hommage rendu à Lounès Matoub un peu partout en Kabylie, la confédération du MAK At Dwala organise ce soir un gala à partir de 22h. Devant le risque d’une répression policière de cette commémoration artistique, Nadia Matoub, la veuve du chantre de la chanson kabyle, a apporté son soutien aux organisateurs et a exprimé sa solidarité avec « tous ceux qui veulent empêcher un véritable projet de contrôle sur la mémoire de Lounès Matoub ».

A rappeler que plus tôt dans la journée, c’est le président du Gouvernement Provisoire Kabyle, Mas Ferhat Mehenni, qui a mis en garde les forces de répression de l’Etat algérien.

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration de Nadia Matoub :

ALERTE / At-Dwala sous occupation policière pour empêcher le gala en hommage à Matoub Lounès.

On

AT-DWALA (SIWEL) — La ville d’At-Dwala grouille d’unités de police répressives algériennes. Des blindés ont été positionnés dans la ville et les policiers sont en sur-effectif. Le régime colonial algérien semble être décidé à provoquer la jeunesse militante du mouvement souverainiste.

URGENT/ Des policiers et des islamistes sont sur les lieux du gala prévu ce soir à At-Dwala

On

AT-DWALA (SIWEL) — Les militants de la confédération MAK d’At-Dwala, organisateurs du gala en hommage à Matoub Lounès, prévu pour ce soir , viennent à l’instant de donner l’alerte sur la présence de policiers (CNS) et d’islamistes sur les lieux prévus pour le gala.

Fort heureusement, le rapport de force en terme de nombre est en faveur des militants du MAK qui sont déjà en force sur les lieux, et avec le soutien prononcé de bon nombre de citoyens venus les épauler, au cas où …

Le président de l’Anavad : « Tous ceux qui exécuteront des ordres criminels seront jugés par la Kabylie»

On

EXIL (SIWEL) — Mas Ferhat Mehenni, le Président du Gouvernement Provisoire Kabyle, est revenu, dans un communiqué, sur la répression et les arrestations que subissent des militants et des citoyens kabyles, notamment dans le cadre des activités culturelles en hommage à Lounes Matoub.
Quelques heures avant l’hommage prévu pour ce soir à At Dwala, le président met en garde les éléments de la police et de la gendarmerie coloniales : « tous ceux qui exécuteront des ordres criminels seront répertoriés et, un jour ou l’autre, jugés par la Kabylie. ». Ci-dessous le communiqué dans son intégralité.

URGENT / Des renforts de la gendarmerie algérienne installés au commissariat d’At-Dwala

On

AT-DWALA (SIWEL) — Sans aucun doute possible, c’est en prévision du gala en hommage à Matoub Lounès que doit organiser demain soir la Confédération MAK d’At-Dwala, que des renforts de la gendarmerie algérienne sont arrivés ce mercredi soir à At Dwala. Sauf que, comme le 16 juin dernier, la police et la gendarmerie algériennes seront encore une fois confrontées à la détermination du Mouvement souverainiste kabyle qui n’entend pas se laisser dicter sa conduite par une autorité coloniale, ni encore moins ce qu’il a le droit de faire ou de ne pas faire chez lui en Kabylie.

Le président du MAK dévoile son nouvel exécutif

On

KABYLIE (SIWEL) — Le président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), Mas Bouaziz Ait-Chebib, vient de dévoiler la composition de son nouvel exécutif. Il y a un peu plus d’un mois, le président du Mouvement souverainiste avait rendu public une partie de son nouveau staff .

Le communiqué présentant la nouvelle équipe dirigeante du Mouvement annonce également la mise en place de deux nouvelles structures : Un centre de recherches scientifiques kabyle et un Centre social et économique; et grande nouveauté dans le paysage politique nord-africain, on note une très forte participation de la gente féminine.

Siwel publie ci-après le communiqué du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie quant à la composition de son nouvel exécutif

L’artiste Malika Djennadi réagit aux arrestations des militants kabyles et s’adresse aux KDS (Vidéo)

On

PARIS (SIWEL) — Dans un message vidéo publié le 28 juin, l’artiste Malika Djennadi n’a pas mâché ses mots contre les sbires du pouvoir algérien et ses KDS (Kabyles De Services) qu’elle interpelle dans l’espoir de les faire réfléchir sur leur choix de s’allier avec le pouvoir algérien contre la Kabylie.

Communiqué du CMA sur la levée du mandat d’arrêt contre Maître Salah Dabouz

On

DIASPORA (SIWEL) — Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, Mme Kamira Nait-Sid, présidente du Congrès mondial Amazigh, a considéré que la levée du mandat d’arrêt émis par la justice algérienne contre Maître Salah Dabouz, constitue un « recul de l’arbitraire pratiqué par le gouvernement algérien ».

Néanmoins, la présidente du CMA rappelle cependant que cela n’est qu’un « petit résultat » et que le gouvernement algérien « doit libérer immédiatement tous les détenus Mozabites parce qu’ils ont été arrêtés sans motif légitime et injustement incarcérés depuis bientôt une année, sans jugement. L’Etat algérien doit également les indemniser pour les préjudices qu’ils ont subis, eux et leurs familles ainsi que toutes les victimes des violences infligées aux At-Mzab ».

Siwel publie ci-après l’intégralité du communiqué du Congrès Mondial Amazigh

Un jeune kabyle est embarqué, puis dépouillé de son t-shirt kabyle par la police algérienne

On

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Hier mardi, un jeune kabyle vêtu d’un t-shirt aux couleurs nationales kabyles a été interpellé par la police algérienne à Tizi-Ouzou.

Au commissariat, après un court interrogatoire, les policiers lui ont ordonné de retirer son t-shirt. Il a été relâché sans son t-shirt et a dû sortir et traverser la ville torse-nu pour rentrer chez lui.

De retour à Guenzet At-Ya3la, les gendarmes assassins se constituent une nouvelle base de données

On

SETIF (SIWEL) — La gendarmerie algérienne qui avait assassiné de sang-froid un enfant de 14 ans, à Guenzet At-Ya3la, lors des évènements tragiques du printemps noir de 2001, est désormais de retour dans cette localité relevant du département de Sétif.

Lettre ouverte à Madame Nadjet Vallaud-Belkacem, ministre française de l’Education Nationale

On

DIASPORA KABYLE (SIWEL) — Nadjet Vallaud-Belkacem, ministre française de l’Education nationale, a eu l’insigne « honneur » d’annoncer l’enseignement de la langue arabe dès le CP pour les enfants de migrants dit « arabes ».

Bien évidemment, il ne fait nul doute que l’idée ne vient pas de Mme Vallaud-Belkacem. La ministre française, d’origine rifaine (donc berbère), n’est là que pour faire valoir la politique arabe de la France, et tenter de faire passer l’amère pilule de l’enseignement de l’arabe à des petits Amazighs de France. Sauf que de plus en plus, les peuples amazighs ne sont plus du tout disposés à garder le silence sur leur acculturation et, à terme, leur effacement programmé.

Tous comptes faits, Mme Vallaud-Belkacem correspond à quelques nuances près au premier ministre algérien Ahmed Ouyehia, lui aussi « d’origine kabyle», mais plus communément connu sous le sobriquet de « agujil bwawal » (Mme Vallaud-Belkacem, étant elle-même berbère comprendra le sens de ce nom donné par Matoub Lounès lorsque que ce ministre algérien fit l’annonce de la généralisation obligatoire de la langue arabe sur le territoire ancestrale des Amazighs …

Siwel publie, ci-après, la lettre d’un citoyen franco-kabyle à la ministre française de l’éducation nationale.

Ni clandestinité ni violence, l’Anavad et le MAK ont fait l’autre choix : le pacifisme

On

KABYLIE (SIWEL) — Ces jours-ci, les structures coloniales algériennes (police, armée, administration civile, wali, chefs de dairas…) encore installées en Kabylie ne cessent de provoquer et perturber des actions citoyennes kabyles pacifiques et de commémoration.

URGENT / Un groupe de jeunes kabyles arrêtés à la maison de la culture pour possession de drapeaux kabyles (Actualisé)

On

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Un groupe de six jeunes kabyles a été traqué par la police coloniale algérienne puis arrêtés à la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou. Les services répressifs les ont arrêtés juste parce qu’ils avaient en leur possession des drapeaux kabyles.

Répression coloniale / Marche et rassemblement en cours devant le commissariat de Mekla (Actualisé _ Vidéo)

On

MEKLA (SIWEL) — Une marche a été improvisée sur place à Mekla ou devait se tenir le gala en Hommage à Matoub Lounès. Les militants du MAK, à leur tête le président du Conseil Régional Ould Abdeslam Abdelkader, soutenus par des citoyens de cette localité ont marché vers le commissariat où ils se se sont rassemblés pour exiger la libération immédiate et sans conditions des victimes de la répression arbitraire de la police algérienne.

Tout au long du parcours, les manifestants n’ont cessé de scander les slogans habituels des souverainistes, « Pouvoir assassins » et « Kabylie indépendante », » A Lwwennas mazal-agh d imazighen, mzala-agh d iqvayliyen »

Arrestation de quatre responsables de la Confédération MAK de Mekla : Le président du MAK prévient …

On

MEKLA (SIWEL) — Après avoir occupé la place où devait se tenir le gala en hommage à Matoub Lounès ce soir, arrêté et embarqué les techniciens du son et confisqué leur matériel, la police coloniale algérienne vient de procéder à l’arrestation de quatre responsables de la Confédération MAK de Mekla. Il s’agit de Hamid Ouyad, Ferhat Saada, Lyes Belabed et Achour Fergous.

Contacté par téléphone, le président du MAK, Mas Bouaziz Ait Chebib, a fermement condamné les arrestations arbitraires des militants et des responsables du MAK en rappelant que le MAK est un Mouvement pacifique qui active légalement pour son droit à l’autodétermination, un droit reconnu par les lois internationales et de surcroit ratifié par l’Etat algérien

Urgent : Trois militants du MAK et les techniciens du son arrêtés au gala en hommage à Matoub

On

MEKLA (SIWEL) — Durant la préparation du gala organisé en hommage à Lounès Matoub à Mekla-centre, Hamid Ouyad , Ferhat Saada et Achour Fergous trois responsables de la confédération du MAK Mekla ainsi que les techniciens du son ont été arrêtés par la police coloniale algérienne en début de soirée. Ils sont entre les mains de la police au moment où nous publions ces lignes.

Sortie de Li Mučuču 4 prochainement : l’adptation de films en Kabyle ne cesse d’innover

On

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Une première dans le doublage en kabyle, des artistes et personnalités prêtent leur voix à des personnages de Li Mučuču 4. L’adaptation en kabyle de « Alvin et les Chipmunks » arrive sur le marché le 02 Juillet 2016.

La police coloniale algérienne menace un professionnel du spectacle pour empêcher le gala de Mekla (actualisé)

On

MEKLA (SIWEL) — La confédération MAK Mekla a prévu de rendre hommage à Lounes Matoub, en organisant un gala ce soir à 22h à Mekla centre. Le professionnel qui devait leur louer la scène a contacté les organisateurs pour les informer que la police coloniale algérienne est passée le voir et l’a menacé pour qu’il annule la commande.

URGENT / Communiqué sur la situation au Kurdistan : La Turquie continue à commettre des crimes de guerre

On

KURDISTAN (SIWEL) — Fidèle à sa politique génocidaire au Kurdistan, le président islamiste Erdogan est en train de commettre des crimes innommables envers le peuple kurde, ravageant tout sur son passage.

Rien n’est épargné aux zones kurdes sous administration turque: des villes entières sont ravagées, détruites par des bombardements, des civils sont exécutés par centaines « certaines dans la rue, d’autres dans leur maison, d’autres encore brûlées vives dans des caves où elles s’étaient réfugiées pour échapper aux bombardements de l’armée turque », même la faune et la flore ne sont pas épargnées.

Concrètement, la Turquie est en train d’opérer une éradication pure et simple du peuple kurde avec la bénédiction de l’ONU et de l’Union Européenne.

Siwel publie ci-après l’intégralité du Communiqué du Conseil démocratique kurde en France (CDKF)