Infiltration et dénigrement du MAK : Brahim Merad, le préfet (wali) de Tizi-Ouzou, réuni les Maires à ce sujet

On

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Nous apprenons de source sure, que le préfet Brahim Merad a réuni les maires de Tizi-Ouzou pour avoir avec eux une discussion sur le MAK et sur les moyens à mettre en oeuvre pour arriver à briser ce Mouvement.

Après l’organisation et le financement de la petite délinquance pour la déguiser en « citoyens » volontairement organisés « contre le MAK », le préfet Merad cherche à présent des volontaire pour infiltrer le MAK et d’autres pour gérer les campagnes de dénigrement des principaux responsables du MAK et du GPK

Les Kabyles du Québec invités au Newroz kurde

On

LAVAL, QUEBEC (SIWEL) — A l’occasion du Nouvel an kurde, le Newroz, célébré dimanche 27 mars 2016 à Laval, la 3ème plus grande ville du Québec, la Fondation kurde du Québec avait invité l’association Amitié Québec-Kabylie et le député du Bloc Québécois, Mario Beaulieu

Le portrait disparu de Tahar Djaoût…

On

KABYLIE (SIWEL) — La stratégie du régime colonial d’Alger est en parfaite adéquation avec le principe de la « Taqia » dans le sens où il fait mine de rendre hommage à de grands noms kabyles, tels que les huit (8) colonels kabyles de l’ALN, ou encore à des artistes et des écrivains comme Matoub Lounès, Mouloud Mammeri ou Tahar Djaout.

En effet, c’est en grande pompe qu’ils leur érigent des stèles qu’ils entreprennent aussitôt de détériorer une fois les inaugurations passées et après que celles-ci aient été copieusement médiatisées par la presse algérienne.

Maison de la culture de Tizi-Ouzou : Les spectacles pour enfants sont tous programmés en arabe

On

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Pour la période de vacances scolaires qui vient de débuter, tous les spectacles pour enfants sont programmés en langue arabe. C’est la suite logique à donner à « l’officialisation de Tamazight » décrétée par l’Etat algérien faisant de l’Algérie un « pays arabe » et une « terre d’islam ».

L’affairiste Ali Haddad et le préfet de Tizi-Ouzou, Brahim Merad, concluent un accord politico-financier pour «casser le MAK»

On

TIZI-OUZOU (SIWEL) — En marge de la rencontre de samedi 26 mars à la maison de la culture de Tizi-Ouzou entre l’affairiste-bachagha Ali Haddad et des opérateurs économiques triés sur le volet, une autre rencontre beaucoup plus discrète a eu lieu entre le même Ali Haddad et le préfet (wali) de Tizi-Ouzou, Brahim Merad.

Cette rencontre s’est soldée par un accord politico-financier qui consiste à motiver par un «financement» conséquent des «volontaires» qui auront pour mission «l’impérieuse nécessité» de réussir à «briser» le MAK…

Propagande anti-MAK : la chaîne Beur TV s’investit dans le mensonge et la manipulation de l’opinion publique

On

PARIS (SIWEL) — La chaîne de télévision franco-algérienne Beur TV, conventionnée par le CSA, n’est pas en reste de la propagande de dénigrement du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK).

Après les déclarations agressives et menaçantes des bachaghas algérianistes de toutes catégories, regroupant entre autre le premier ministre algérien Sellal, le directeur de cabinet de Bouteflika, Ouyehia, le bachagha Ould Ali El Hadi, ainsi que les tracts distribués par la police algérienne contre le MAK, l’instrumentalisation de voyous notoires et la manipulation de jeunes désœuvrés pour aller agresser « au couteau » les responsables du MAK dans leurs meeting populaires, et ce à la demande des commissaires de police, voilà que la chaîne de télévision BeurTV, ciblant la dispora de France, se lance ouvertement dans la propagande mensongère en diffusant des bulletins d’information relevant carrément de la science fiction…

RFI donne le « Top départ » propagande de la sale guerre que l’Etat algérien prépare contre la Kabylie

On

PARIS (SIWEL) — Dans un article publié hier sur son site internet, RFI (Radio France Internationale), une « radio-prolongement » de la Françafrique et de la politique du Quai d’Orsay dans ses « anciennes » colonies, se fait le porte-voix de l’Etat algérien et annonce que l’armée algérienne a abattu samedi 26 mars trois terroristes dans les montagnes de Tizi Ouzou en précisant que c’est « une zone où sont actifs des terroristes de l’organisation Etat Islamique (EI) »… Rien que ça !

Evidemment, RFI ne manque pas de rappeler que c’est en Kabylie qu’Hervé Gourdel a été assassiné par des terroristes islamistes, exactement comme si ce randonneur, qui connaissait très bien la Kabylie, aurait été stupide au point d’aller faire de la randonnée dans une zone « infestée » par l’Etat islamique, sans compter les nombreuses interrogations que suscitent cet assassinat pour le moins « suspect »…

Mais la propagande ne s’encombre pas de la réalité, l’essentiel étant de désigner la Kabylie comme « le fief du terrorisme islamiste », un comble pour qui connait, même très peu, la Kabylie… Ce qui n’est pas le cas de RFI qui connait parfaitement les « anciennes » colonies françaises

Tavuhsent – At Vu Yusef : Recueillement à la mémoire de Lamara Mohand Oulhoucince, un martyr du Printemps Noir

On

AT VU YUSEF (SIWEL) — C’est une foule nombreuse à laquelle appartient toute la grande famille militante et patriotique du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabyle (MAK) qui a été au RDV aujourd’hui au village patriote Tavuhsent, commune d’At-Vu Yusef (Ex Abi Youcef), à l’occasion de la 14ème commémoration de l’assassinat de Lamara Mohand Oulhoucine, 19 ans, par la gendarmerie algérienne le 28 mars 2002.

Tadamsa.com : Site d’achat en ligne de produits culturels kabyles

On

MONTREAL (SIWEL) — La boutique en ligne « Tadamsa.com » dédiée exclusivement aux produits culturels kabyles tels que livres, drapeaux kabyles et amazighs, CD, DVD, textiles, objets artisanaux, bijoux… vient d’être inaugurée ce lundi, ces créateurs ont transmis à Siwel ce communiqué que nous publions ci-après :

Des tags sur les murs des Issers et de Borj N’Yemnayen (Borj Menail) appelant à la mort d’un jeune militant du MAK à Boumerdes

On

ISSERS (SIWEL) — Un jeune militant du MAK très actif à Boumerdes, le jeune Nordine Boucif dit Nani-CK en l’occurrence, se trouve être l’objet de menaces de mort via des tags apposés par de « courageux anonymes » sur les murs des Issers et de Borj N’Yemnayen (arabisé en Borj Menail) en raison de activisme en faveur d’une Kabylie libre.

Ces menaces font suite à la campagne qu’il a mené publiquement afin de mobiliser Boumerdès pour le 20 avril 2016, affirmant par-là que Boumerdes est une ville Kabyle quels que soients les moyens mis par l’Etat algérien pour la dékabyliser et en faire une « province arabe ».

MAK / Farid Djenadi à Laâziv Tanuda : La répression ne peut pas arrêter un peuple qui a décidé de se libérer

On

LAAZIV TANUDA-AQVU (SIWEL) — Hier, en fin d’après midi, Farid Djenadi, cadre du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) a animé une conférence-débat au village de Laâziv Tanuda dans la commune d’Akbou.

Cette conférence qui a eu lieu dans le cadre de la préparation de la marche du 20 avril a été suivie du lever du drapeau national kabyle.
Cet événement démontre une fois de plus que rien ni personne ne peut arrêter le MAK et ses militants qui relèvent chaque jour un nouveau défi pour libérer leur patrie : la Kabylie.

Le MAK répond au kabyle de service : Ali Haddad

On

KABYLIE (SIWEL) — Après l’instrumentalisation des salafistes pour dépersonnaliser le peuple kabyle, les tracts anonymes appelant à contrecarrer le MAK, les prières du vendredi 25/03/2016 prêchant « l’unité nationale » menacée par la profonde aspiration du peuple kabyle à son autodétermination, c’est au tour d’Ali Haddad, la marionnette kabyle le plus inconsistant de Bouteflika, de s’attaquer au MAK.

L’affaire du terroriste abattu par la police à Maatqas : Le début d’un grand complot contre la Kabylie

On

MAATQAS (SIWEL) — Selon un ancien gradé des services de sécurité algériens, « ce terroriste a certainement été abattu très loin de Maatqas peut être même en dehors de la Kabylie, puis son corps a été déposé devant le commissariat de police, et le reste du travail est fait par la cellule de communication du ministère de la Défense qui a pris le grand soin de donner un rôle central à la population pour montrer qu’elle est en première ligne dans la guerre contre Daesh par « sa chasse héroïque de ce terroriste ». Il faut s’attendre dans quelques jours ou quelques semaines à une éventuelle riposte en guise de représailles de la part de « Daesh » ou des vrais-faux terroristes (militaires algériens déguisés en terroristes islamistes) contre la population de Maatqas ou celle d’un autre village de Kabylie.

Réinstallation des Conseils régionaux du MAK et préparation des marches du 20 Avril

On

KABYLIE (SIWEL) – Dans le cadre de la poursuite de la dynamisation du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) et le renouvellement de ses instances régionales exécutives, et ce en conformité avec ses statuts et règlements légaux, les cadres et militants des régions de Tizi-Wezzu–Vumerdes, Vgayet-Setif-Jijel, Tuvirett-Burǧ Bu Arreriǧ se sont réunis hier à l’effet de procéder aux choix des membres de leurs Conseils régionaux respectifs.

Iwadiyen (Ouadhias) : Mobilisation policière pour perturber le meeting du MAK

On

IWADIYEN (SIWEL) — Des renforts de policiers en tenue civile ont été dépêchés en vain à Iwadiyen, ce 26/03/2016, pour tenter de perturber le meeting animé par la direction du MAK.

L’assistance très nombreuse venue écouter et supporter les porte-voix de l’autodétermination de la Kabylie n’a pas permis aux agents du colonialisme antikabyle de parvenir à leurs fins.

Les cinq orateurs, Sofiane Dad, Ahcène Chirifi, Hachim Mohand Ouamer, Hocine Azem et Bouaziz Ait Chebib ont brillamment accompli leur mission.

Meeting du MAK à Tizit : « Le 20 avril, nous marcherons même si le pouvoir colonial tente de nous en empêcher »

On

TIZIT (SIWEL) — A la tête d’une délégation, composée entre autres de Hocine Azem et Mouloud Hamrani, cadres du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), le président du Mouvement, Bouaziz Aït Chebib, s’est déplacé mercredi 23 mars au village de Tizit, dans Lɛerc des At Yellilten, à l’effet d’animer un meeting populaire.

Attentat déjoué de Maatkas : Mensonges et vérités …

On

MAATKAS (SIWEL) — Dans la nuit de mercredi à jeudi, un attentat kamikaze déjoué à Maâtkas, a fait l’objet d’une médiatisation particulière de la part des services de police algériens. Les services algériens se sont fendus d’un communiqué dans lequel ils affirment que « La neutralisation de ce kamikaze a été rendue possible grâce à la contribution des citoyens des villages de Maâtkas, et leur engagement héroïque aux côtés des Forces de sécurité ».

Le dit communiqué a été repris par la presse algérienne qui en a fait des choux gras et les services de police algérienne sont même allé déclarer sur la chaine française France24 que c’était effectivement « grâce à la population locale que l’attentat a été déjouée ».

Médusés par la « nouvelle », les habitants de Maâtkas se murent dans le silence et refusent de faire le moindre commentaire sur leur prétendue participation active à la chasse à l’homme dont il est question dans la presse algérienne…

Alors, qu’en est-il réellement ?

Chronique d’une répression annoncée : Le président du MAK encore intercepté à Tizi-Ouzou… en attendant la suite !

On

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Se déplaçant à bord d’un taxi, Bouaziz Ait-Chebib a été intercepté à la pompe à essence « Les Chabane » à la sortie de Tizi-Ouzou. Le taxi transportant le président du MAK a été fouillé de fond en comble. Le policier qui a fait descendre Bouaziz Ait-Chebib du véhicule lui a lancé un « Azul », quant à celui qui s’est chargé de « vérifier son identité » il s’est adressé à lui en Français.

Cette manière de procéder indique clairement qu’il ne s’agit pas du tout d’un contrôle de routine, c’est bel et bien le Président du M.A.K qui était attendu. En effet, les contrôles de routine opérés par la police algérienne en Kabylie se font systématiquement et obligatoirement en langue arabe

Iwaquren : Un jeune lycéen échappe à une tentative de kidnapping

On

IMCEDDALEN, TUVIRETT (SIWEL) — Lounès, un jeune lycéen kabyle de 17 ans, du village d’Iwaquren (Raffour) dépendant de Lɛerc Iwaquren, a eu de la chance en échappant lundi soir à une tentative de kidnapping par trois individus qui l’ont poussé dans le coffre de leur voiture après avoir simulé une panne…

La ministre kabyle Sakina Ait Ahmed apporte son soutien à Nadia Matoub

On

EXIL (SIWEL) — Suite à l’expression de Nadia Matoub au sujet du projet du placement de la demeure familiale de son défunt mari dans le patrimoine culturel de l’état algérien, la ministre de la Langue et de la Culture kabyles au sein du Gouverment provisoire kabyle en exil, Sakina Ait Ahmed, lui apporte son soutien en « refusant de cautionner le deuxième assassinat de Matoub Lounès, la mémoire du combat kabyle et amazigh »

Nadia Matoub s’oppose à la récupération de la maison de son défunt mari par l’état algérien

On

KABYLIE (SIWEL) — Dans une déclaration au magazine d’informations et d’investigations K24.live, datant d’hier mercredi, Nadia Matoub, la veuve de Lounès Matoub, a exprimé son refus ferme et catégorique, en sa qualité d’ayant droit, au projet du placement de la demeure de son défunt mari comme patrimoine culturel de l’état algérien. Elle y affirme que la mémoire du défunt est la propriété du peuple kabyle. Ci-après, l’intégralité de la déclaration :