Dernières nouvelles du Mzab/ alors que le Dr. Fekhar se trouve dans un état critique, certains avocats veulent dépolitiser l’affaire

On

PRISON DE MNIΣA (SIWEL) — Me Dadi Oubeka Mounir et Me Rahmouni Fatiha, deux avocats membres du Collectif des avocats chargé de la défense des détenus politiques Mozabites ont rendu visite hier à Kameleddine Fekhar et ses codétenus qui ont reçu la 1ère visite de leurs avocats depuis leur détention dans cette prison. Le Dr Fekhar et Qassem Soufghalem poursuivent la grève de la faim et l’administration algérienne de cette prison les a privés de sucre, matière essentielle qui est utilisée par tous les grévistes de la faim dans le monde entier pour assurer la survie des grévistes.

pendant ce temps-là, certains avocats du Collectif de défense des Mozabites veulent dépolitiser l’affaire de la détention arbitraire des Mozabites pour en faire une affaire de droits de commun; perspective rejetée par Kameleddine Fekhar, sa famille et ses compagnons.

At Yahia Moussa / Lever du drapeau kabyle au village historique d’Ilewnisen

On

ILEWNISEN (SIWEL) — Depuis la levée historique des couleurs nationales kabyles à l’occasion de la grandiose marche du 20 avril 2015, il ne subsiste plus aucun doute sur l’aboutissement de la lutte de longue haleine du peuple kabyle vers l’autodétermination de la Kabylie.

Les levées de drapeau kabyle ne cessent de se succéder allant de village en village et suscitant toujours le même engouement, la même émotion et le même indescriptible sentiment de fierté qui s’empare de chacun des citoyens kabyles qui a l’occasion de participer à ces moments historiques.

Hier c’était au tour du village historique d’Ilewnisen de l’Aârch d’Iɛellalen, dans commune d’Aït-Yahia-Moussa (Draâ El Mizan) que les couleurs kabyles ont été levées.

L’Assemblée Mondiale Amazighe interpelle le vice-Premier Ministre belge et Ministre des Affaires étrangères à propos des événements de Mzab

On

BRUXELS (SIWEL) – Le président de l’Assemblée Mondiale Amazighe, Rachid Raha, accompagné par la présidente déléguée de l’AMA-Maroc, Ibnou-Cheikh Amina, vient de déposer au bureau du cabinet du vice-premier ministre belge et ministre des affaires étrangères et des affaires européennes une lettre en appelant son attention sur la très grave situation des militants mozabites et sur les préoccupantes violations des droits humains commises par l’état algérien dans la région du Mzab.

Siwel publie ci-aprés, le contenu de la lettre:

URGENT / « Le régime Algérien veut liquider le Dr Kameleddin Fekhar et son compagnon Qassem Soufghalem »

On

GHARDAIA (SIWEL) —  » La détermination des grévistes qui exigent leur libération leur a valu un autre châtiment en étant privés du sucre, une matière vitale à diluer dans l’eau pour permettre au gréviste de la faim de résister et de ne pas succomber. Cette punition criminelle dévoile les vraies intentions du régime algérien qui consistent à liquider le Dr Kameleddine Fekhar et son compagnon Qassem Soufghalem. »

Extrait du Communiqué du délégué de l’Algérie auprès de l’Assemblée Mondiale Amazighe, Khodir SEKOUTI

Déclaration du MAK à Agadir : Le CMA appelé «à soutenir les mouvements d’émancipation et de libération des peuples Amazighs»

On

AGADIR (SIWEL) — AGADIR (SIWEL) — Le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) a répondu à l’invitation du Congrès Mondial Amazigh pour son 7è Congrès général tenu à Agadir les 24, 25, 26 juillet. Il y était représenté par son secrétaire Général Farid Djenadi qui a tenu, sur place, à saluer la délégation kabyle d’avoir «enterré symboliquement l’Algérie ». Farid Djenadi a également exprimé le souhait qu’à l’avenir, «les autres peuples amazighs iront dans le même sens pour enterrer eux aussi les autres entités néocoloniales nord africaines, à savoir le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie et la Libye… »

A l’occasion du 7è Congrès général du CMA, le Mouvement souverainiste kabyle était porteur d’une déclaration qui a été retransmise aux participants par Yasmina Oubouzar, porte-parole du MAK à l’étranger. Celle-ci, avant de lire la déclaration de son Mouvement, n’a pas manqué de remercier le CMA pour son invitation, de saluer la participation des peuples Amazighs, regrettant toutefois « l’absence du peuple rifain ». Saluant le drapeau fédéral Amazigh, emblème représentatif de l’ensemble de la communauté des peuples amazighs, la porte-parole du MAK a salué un à un les drapeaux Kabyle, Chaoui, Azawadien et Canarien, ajoutant qu’il était «regrettable que le drapeau Rifain soit absent».

Réitérant son « indéfectible soutien au peuple frère du Mzab », le MAK a dénoncé «le silence coupable des organisations internationales dite de défense des droits Humains et des droits des peuples, à commencer par l’ONU maintes fois alertée » précise la déclaration du MAK qui a appelé le CMA à « soutenir les mouvements d’émancipation et de libération des peuples Amazighs». Le MAK considère que « les peuples Amazighs sont désormais dans l’obligation vitale de mettre en place une dynamique de solidarité et d’entraide mutuelle » et qu’il était dans l’intérêt de tous les peuples amazighs de « mettre rapidement en place un Front des peuples Amazigh» à défaut, précise encore le MAK «c’est notre survie et notre sécurité que nous mettons en danger»…

Nous publions ci-après l’intégralité de la déclaration du MAK au 7è Congrès général du CMA

Congrès Mondial Amazigh / Déclaration d’Agadir

On

AGADIR (SIWEL) — A l’issue de son congrès général tenu du 24 au 26 juillet 2015 à Agadir, l’assemblée internationale du Congrès Mondial Amazigh (CMA) a adopté une déclaration dans laquelle elle mentionne entre autre;
apporter son « soutien aux prisonniers politiques Amazighs actuellement incarcérés. Au Maroc ce sont des défenseurs des droits des populations autochtones à leur terre, à leurs ressources naturelles et à leur langue et culture (Mustafa Oussaya, Hamid Ouattoch, …). En Algérie, il s’agit d’une trentaine de citoyens Mozabites arbitrairement détenus, dont le Dr Kamel-Eddine Fekhar, défenseur des droits humains »;
apporter son soutien « à la population d’Imider  » en grève depuis 48 mois contre la Société Métallurgique d’Imider (SMI), qui les dépossède abusivement de leur terre et de leurs ressources naturelles, notamment l’eau, ressource rare et vitale pour cette communauté vivant dans une zone désertique du sud du Maroc »;
apporter son soutien au « droit à l’autodétermination de tous les peuples, sans distinction et particulièrement les peuples qui souffrent d’une situation coloniale »

L’assemblée du Congrès Mondial exige également des Etats dont dépendent les peuples Amazighs « la libération immédiate de tous les détenus politiques Amazighs en Algérie et au Maroc, leur réhabilitation et leur dédommagement pour les préjudices subis ».

Elle invite les Etats du nord de l’Afrique à « reconnaître aux peuples Amazighs le statut de peuples autochtones et à respecter dans sa totalité la Déclaration des Nations Unies pour les droits des peuples autochtones », comme elle exige « la reconnaissance par l’Etat espagnol de la « guerre chimique » infligée aux populations rifaines durant la période de la République du Rif (1921-1926), et le dédommagement des victimes », de même qu’elle exige « La libération des détenus de l’Azawad dans les prisons maliennes suite au conflit entre l’Azawad et le Mali ».

Nous publions ci-après l’intégralité de la déclaration d’Agadir

Communiqué du CMA à l’issue du VII° congrès général du CMA à Agadir

On

AGADIR (SIWEL) — Le Congrès Mondial Amazigh, désormais nous a fait parvenir le Communiqué qui a clôturé la tenue de son 7è Congrès. L’assemblée du CMA a procédé à la désignation de son nouveau Conseil Fédéral composé de 45 membres représentant les différentes régions de Tamazgha (nord de l’Afrique et Sahara) et la diaspora.

Le Conseil fédéral a ensuite élu Mme Kamira Nait Sid comme nouvelle Président du Congrès Mondial Amazigh et 10 vice-présidents, dont M. Hocine AZEM vice-président pour la Kabylie, Bachir BELADIS vice-président pour le Mzab, Moussa AG ASSARID vice-président pour l’Azawad. Les vice-présidences pour l’Ahaggar et le pays Chaoui n’ont pas encore été pourvu du fait de l’absence de leurs représentants en qualité de congressistes.

Nous publions ci-après l’intégralité du Communiqué du Congrès Mondial Amazigh.

La police algérienne poursuit ses exactions dans le Mzab et rentre par effraction dans un domicile

On

GHARDAIA (SIWEL) — Hier, la famille d’un mozabite actuellement détenu dans les geôles de l’Etat algérien a de nouveau payé les frais de la pacification algérienne dans le Mzab. La police algérienne, sans aucun mandat de perquisition, a sauvagement fait irruption dans la maison de ce détenu politique par effraction en passant par la clôture et non pas la porte et sans avoir prévenu ceux qui occupent la maison familiale de leur visite.

GHARDAIA / Notre ultime espoir : L’intervention des instances internationales avant la catastrophe

On

GHARDAIA (SIWEL) — Le lundi, 13 ème jour de la grève de faim que qu’effectuent le Dr kamel Eddine Fekhar et son compagnon Qasim Sofghalem à la prison de Mniâa à Ghardaia,l’état de santé des deux détenus a atteint un stade critique marqué par une forte baisse de sucre dans le sang et la pression artérielle, la respiration est faible et pas assez fort pour la marche , sont tous des symptômes peuvent provoquer la mort si on intervient pas à temps.

Rencontre kabylo-basque à Agadir

On

AGADIR (SIWEL) — En marge du Congrès Mondial Amazigh qui s’est tenu à Agadir du 24 au 26 juillet, le président de l’Anavad, M. Ferhat Mehenni, a rencontré Mme Lorena Lopez de Lacalle Arizti, représentante internationale de la coalition basque EUSKO ALKARTASUNA, en vue de renforcer les liens d’amitié et de solidarité entre les peuples kabyle et basque. Nous publions ci-après le communiqué de presse de la rencontre entre les deux personnalités politiques.

En visite à Igersaffen, le président du MAK se dit convaincu que » la Kabylie sera tôt ou tard libérée par sa jeunesse »

On

IGERSAFFEN (SIWEL) — Sur invitation d’un groupe de citoyens, le président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib, s’est déplacé hier au village d’Igersaffen dans le cadre des 12 ème raconte-art qu’abrite chaque année cette localité. Le président du MAK était accompagné du Dr Djamal Ait Amara, membre de la direction, Samir Atoui, membre du conseil national et Rachid At Ali u Qasi, président de la fondation Tiregwa au Canada.

Sommet des peuples Amazighs : L’ex Algérie symboliquement enterrée dans les instances du CMA (Entretien avec Hocine AZEM, Vice-président pour le Pays kabyle)

On

AGADIR (SIWEL) — Si un seul mot devait être retenu des travaux de la 7è session du Congrès Mondial Amazigh qui s’est déroulée du 24 au 26 juillet à Agadir, c’est incontestablement le mot « Ex-Algérie » qui le serait. En effet, le statut des peuples Amazighs qui composent « l’ex-Algérie » a fait l’objet d’âpres débats avant que la vice-présidence « Algérie » ne soit définitivement « enterrée » au profit des peuples et des pays catégorisés dans cette désormais « défunte » appellation.

Il est à noter également que durant tous les travaux de cette 7è session du Congrès Mondial Amazigh, en plus du drapeau fédéral Amazigh, siégeaient à la plénière les drapeaux kabyle, Chaoui, azawadien et canarien. Le seul drapeau qui manquait était le drapeau rifain.

« L’Algérie ou la vache des aigrefins », par Djaffar Benmesbah

On

PARIS-DIASPORA SIWEL) — « Dévoué surhumain au régime d’Alger, zélé, hyperactif, diablotin rabatteur des hédonistes du sérail, El Hadi Ould Ali a, des années durant, fait de sa silhouette crasseuse une béquille épidermique servant à maintenir Bouteflika debout sur le sol Kabyle. Capet à Tizi Ouzou des transferts suspects et activités douteuses,  voleur par passion, spoliateur du labeur d’autrui, fraudeur envieux, pourvoyeur des discordes et géniteur d’avortements, Ould Ali El Hadi est, à juste titre, le résumé du code pénal. » Par Djaffar Benmesbah :

Mme Kamira Nait Sid élue présidente du Congrès Mondial Amazigh

On

AGADIR (SIWEL) — A l’issue de deux journées de travaux pour la redéfinition des statuts du Congrès Mondial Amazigh et le renouvellement de ses instances, nous apprenons enfin et avec beaucoup de plaisir l’élection d’une femme à la tête du Congrès Mondial Amazigh, en l’occurrence Mme Kamira Nait Sid, militante de longue date en faveur du droit des peuples Amazighs. Encore une fois la Kabylie trace la voie du progrès des mentalités vers la justice et l’égalité. Ferhat Mehenni, sitôt informé de la bonne nouvelle a tenu à lui exprimer ses plus chaleureuses félicitations

Allocution de Ferhat Mehenni à la 7è session du Congrès Mondial Amazigh  » Nous sommes déterminés à arracher notre droit à l’autodétermination de la Kabylie »

On

AGADIR (SIWEL) — Lors de son intervention à la 7è session du Congrès Mondial Amazigh, le Président de l’Anavad a prononcé la première partie de son discours en kabyle pour, a-t-il dit, « apporter la démonstration qu’il existe bien DES peuples Amazighs et non UN peuple Amazigh ». « Nous sommes les premiers à nous piétiner nous-même en refusant d’admettre notre diversité: Il y a des peuples amazigh avec chacun leur langue: la langue kabyle, la langue chaoui, la langue tamashek, la langue rifaine, la langue tachelhit…; » at-il précisé.

Nous publions ci-après la vidéo complète de son allocution à Agadir le 24 juillet 2015 où les questions du peuple Kabyle et des divers peuples Amazighs ont été abordées par le président de l’Anavad.

Ferhat Mehenni ovationné par les militants amazighs à la 7è session du Congrès mondial Amazigh

On

AGADIR (SIWEL) — Le vendredi 24 juillet, s’ouvrait la septième session du Congrès Mondial Amazigh à Agadir qui s’est déroulé sur 3 jours: les 24, 25 et 26. Le premier jour était consacré aux invités du CMA et les 2 autres jours aux travaux du Congrès Mondial Amazigh qui doit consacrer le renouvellement de ses instances et une révision/actualisation de ses statuts.

Incontestablement, le premier jour, réservé aux invités du CMA, a été très fortement marqué par la présence du président du Gouvernement provisoire Kabyle, Ferhat Mehenni. A son arrivée, il a été littéralement assailli par les militants amazighs et lorsqu’il a été appelé à la tribune, c’est la salle toute entière s’est levée en l’applaudissant longuement avant même qu’il ne prenne la parole.

Urgent: Le Dr Kameleddine Fekhar Tabassé en prison

On

GHARDAIA (SIWEL) – Le Dr Kameleddine FEKHAR mis a genoux devant un mur et tabassé d’après son avocat DABOUZ Salah qui a déclaré cela hier sur radio canut…

Contacté par Siwel, Bouaziz Aït-Chebib, président du MAK, a réitéré le soutien indéfectible de son mouvement au peuple mozabite. Un soutien exprimé en ces termes : « Nous sommes endeuillés par l’assassinat de plusieurs dizaines de nos frères Mozabites, par l’arrestation du Dr. Kameleddine Fekhar et de ses compagnons qui poursuivent leur grève de la faim. Nous dénonçons avec fermeté l’attitude inhumaine des autorités coloniales algériennes qui transgressent toutes les conventions internationales relatives aux droit humains qui sont pourtant ratifiées par cet Etat arabo-islamique. Nous condamnons avec force le refus de faire venir un médecin alors que l’Etat de santé de notre frère Fekhar , tabassé en prison, se dégrade de jour en jour. Il est urgent que les instances internationales interviennent pour faire cesser cette injustice infâme. »

Le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) tient à réitérer son indéfectible soutien au peuple frère du Mzab qui subit un génocide à huis-clos, dans le silence coupable de la majorité des organisations internationales dite de défense des droits Humains et des droits des peuples, à commencer par l’ONU maintes fois alertée ».

Solidarité avec Ghania

On

AT ZMENZER (SIWEL) – Un appel à la solidarité kabyle est lancé par tout un village, Aqenjur, de la commune d’At Zmenzer pour sauver Ghania. Le comité de village Aqenjur, l’association Itri uqenjur et tous les citoyens du village se joignent à la famille GATER pour lancer cet appel.

Communication de Madame Sakina Ait Ahmed à la 8ème session du Mécanisme d’experts des Nation Unies sur les droits des peuples autochtones

On

GENÈVE (SIWEL) – Le 23 juin 2015 Nadia At Uissa et Sakina Aït Ahmed se sont rendues au Palais des Nations à Genève pour participer à la 8ème session du Mécanisme d’experts des Nation Unies sur les droits des peuples autochtones sur le thème :

« La déclaration sur les droits des peuples autochtones »

Madame Nadia At Uissa est intervenue au nom des collectif de femmes de kabylie et des amazighs de France pour alerter les experts de l’arrestation des détenus mozabites, de leur détention arbitraire ainsi que de la grève de la faim entamée par Kamel Ddin Fekhar dont la santé ne cesse de se dégrader.

Madame Sakina Aït Ahmed a présenté à l’assistance, une communication au nom du Collectif de femmes du printemps noir de Kabylie, elle s’est présentée aussi comme membre du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie et du Gouvernement Provisoire Kabyle

Les recommandations ont reçu un écho très favorable des experts. A la demande du DOCIP « Centre de recherche et d’information des peuples autochtones », une copie de la communication lui a été remise .
La délégation kabyle a saisi cette occasion pour réitérer le soutien de la Kabylie au peuple mozabite et exiger la libération de Kameleddine FEKHAR ET SES 22 COMPAGNONS

On ne lâche rien les amis la vie de ces hommes très courageux est en DANGER! Ils ne les feront pas taire ! Continuons à les soutenir !

Siwel publie ci-après la communication de Madame Sakina Ait Ahmed dans son intégralité.

Ministère de la Langue et de la Culture kabyles : Création de l’Académie de la langue kabyle

On

DIASPORA (SIWEL) – Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, la Ministre de la Langue et de la Culture kabyles du Gouvernement provisoire kabyle, Sakina Aït Ahmed, annonce la création de l’Académie de la langue kabyle. Siwel publie, ci-après, le communiqué dans son intégralité.

Le président du MAK à la rencontre interne des militants de Chorfa: Le remaniement partiel du gouvernement algérien ne concerne en rien le peuple kabyle qui aspire à vivre sa liberté

On

CHORFA (SIWEL) – Répondant à la sollicitation des militants quant au besoin en matière d’informations utiles et de formation ainsi qu’une bonne et parfaite éducation politique, la coordination de Chorfa (Tuviret) a organisé aujourd’hui, vendredi 24 juillet 2015 une rencontre interne à laquelle est convié le Président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), Bouaziz Ait Chebib qui a été accompagné par deux membres du conseil national: Slimane Kadi, Lyes Ait Maamar.

Ce rendez-vous, beaucoup pédagogique qu’informationnel, a été une occasion pour débattre de plusieurs points relatifs au Projet pour un Etat Kabyle (PEK) ; le concept d’autodétermination, le comportement du militant, comment faire face à la répression, la communication et tant d’autres segments dont la maîtrise est payante pour tout militant d’une cause.

Concernant la scène politique algérienne, notamment le dernier remaniement partiel opéré au sein du gouvernement Sellal, le Président du MAK a fait la déclaration que voici : « : Je ne suis pas Algérien. Je suis Kabyle. De ce fait, le gouvernement algérien n’est pas le mien. Qu’il y ait remaniement ou pas, partiel ou total, ça ne concerne en rien la Kabylie et son peuple qui aspirent à vivre leur liberté ».