Mort d’Albert Ebossé : un médecin camerounais exige de l’Algérie une commission rogatoire

On

YAOUNDE (SIWEL) — L’anatomo-pathologiste camerounais de l’Hôpital militaire de Douala, André Mouné vient d’exiger à la partie algérienne la constitution d’une commission rogatoire pour déterminer les circonstances de la mort d’Albert Ebossé, joueur de la JS Kabylie décédé le 23 août dernier dans des circonstances qui enveniment aujourd’hui les relations entre Alger et Yaoundé.

Conseil national du MAK à Tifrit (AKbou) : Bien des actions et des stratégies en perspective

On

TIFRIT (SIWEL) – Sous la direction de son président, Mouloud Mébarki, le Conseil national du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) s’est réuni, hier, au village résistant de Tifrit (Akbou) pour discuter et débattre sur le bilan du MAK, les perspectives et divers.

Siwel publie le procès verbal de la réunion dans son intégralité

Le nord de l’Algérie secoué par un séisme de M 4,8 (USGS) (actualisé)

On

ALGER (SIWEL) — Une secousse tellurique d’une magnitude de 4,7 (EMSC) à 4,8 (USGS) sur l’échelle ouverte de Richter a été ressentie ce vendredi à 18H55 locales dans le nord de l’Algérie, son épicentre a été localisé à 12 km (EMSC) et 7,4 km (UGSC) de profondeur, à 27 km au sud d’Alger

Interview de Hocine Azem (MAK) : « la Kabylie a commencé à s’autodéterminer pour reprendre sa souveraineté perdue en 1857 »

On

MARRAKECH (SIWEL) — Représentant le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) à la 2ème édition du Forum mondial des droits de l’homme, organisé du 27 au 30 novembre dernier, à Marrakech, le Secrétaire national aux Relations extérieures du mouvement, Hocine Azem, vient d’accorder une interview à un journal marocain que nous reproduisons intégralement ci-dessous avec l’aimable autorisation de MarocNews.ma :

Chemini : La coordination des citoyens marche à Vgayet

On

CHEMINI (SIWEL) – Face à la misère socio-économique qui s’amplifie en Kabylie, les citoyens n’ont d’autre choix que de se mobiliser pour faire valoir leur droit d’avoir un meilleur cadre de vie. C’est le cas à Chemini, une Daira située dans le département de Vgayet, où la coordination des citoyens poursuit sa mobilisation face aux injustices des commis de l’Etat central, à savoir le Wali et le Chef, les véritables détenteurs du pouvoir au niveau local.

LSE : Conférence à Londres sur le système politique kabyle

On

LONDRES (SIWEL) — La London School of Economics and Political Science (LSE), qui a donné 16 prix Nobel dont 12 d’Economie et plus de trente-cinq Chefs d’État ou de gouvernement, abritera le lundi 12 janvier 2015 une conférence publique ayant pour thème : « Gouvernement berbère: le système politique kabyle en Algérie précoloniale », animée par le Professeur Hugh Roberts, anthropologue et historien politique britanique, ancien directeur du projet Afrique du Nord au sein de l’influent International Crisis Group (ICG).

Meurtre d’Albert Ebossé : une affaire d’État

On

KABYLIE (SIWEL) — Comment l’autopsie pratiquée par les médecins algériens, et rendue publique par le ministre algérien des Sports lui-même, pouvait-elle ne pas mentionner entre autres : la luxation de l’épaule gauche, la fracture de la clavicule gauche à laquelle il manquait quelques 2 centimètres au niveau de sa jonction avec le sternum, fractures de 2 vertèbres cervicales C1 et C2 et une vertèbre dorsale T1, sans oublier l’embarrure de la calotte crânienne suite à un coup violent ayant entraîné la fuite du liquide céphalo-rachidien par les oreilles et les narines…

Yennayer 2965 : le Conseil régional MAK de Vgayet-Sétif-Jijel marche le 12 janvier à Vgayet

On

LEQSER (SIWEL) – A l’occasion de la célébration de Yennayer 2965, le MAK investit la rue en organisant deux marches à Vgayet et à Tizi Wezzu le 12 janvier 2015.

Siwel publie le compte rendu de la réunion du Conseil régional de Vgayet-Sétif-Jijel dans son intégralité :

MAK / Réunion du Conseil régional de Tizi Ouzou-Boumerdes : Cap sur la marche du 12 janvier

On

TIZI WEZZU (SIWEL) – Le Conseil régional MAK de Tizi Ouzou-Boumerdes s’est réuni aujourd’hui, 19 décembre 2014, dans la ville des genêts pour débattre des points suivants :
1- Règlement intérieur du Conseil régional
2- Préparation de la marche du 12 janvier

Une poétesse kabyle ouvre la soirée des 70 ans du Secours populaire à l’Unesco

On

PARIS (SIWEL) —Lundi 8 décembre à Paris, au siège de l’Unesco, le Secours populaire a fêté ses 70 ans. La soirée de lancement a été inaugurée par une poétesse Kabyle, Dalila Medjahed. Parée de sa robe traditionnelle kabyle, et après avoir rendu un vibrant hommage à l’œuvre de solidarité du Secours populaire, Dalila n’a pas manqué de parler de sa patrie Kabyle. Puis des enfants se sont succédés pour lire les poèmes de Dalila.

Rapport complet de l’autopsie d’Albert Ebossé

On

DOUALA, CAMEROUN (SIWEL) — Nous mettons à la disposition de nos lecteurs le rapport complet du rapport d’autopsie ainsi qu’une interview de l’anatomo-pathologiste André Mouné, de l’hôpital militaire de Douala qui avait pratiqué la 2ème autopsie, sur demande de la famille d’Albert Ebossé, dans laquelle il affirme que l’attaquant de la JSK était mort des suites d’une agression brutale : il avait été immobilisé d’où la luxation de l’épaule gauche, avec fracture des vertèbres C7 et T1, que son cou avait une laxité extrême, qu’il avait reçu un coup de matraque sur le crâne provoquant la fracture des os de la base du crâne et des vertèbres cervicales (Atlas et Axis)… et que les 2 centimètres manquant à la clavicule gauche au niveau de sa jonction avec le sternum mettent en évidence la volonté de dissimuler la vérité par les autorités algériennes

Grande émotion dans les Aurès pour le retour de Dihya sur la terre de ses ancêtres

On

BATNA (SIWEL) — Une foule nombreuse à accueilli Dihya, la Diva des Aurès, à l’aéroport de Batna. Des Chaouis, en grand nombre, se sont munis des drapeaux chaouis et amazighs pour réserver un accueil chaleureux leur Diva et acclamer son retour tant attendu, après 33 ans d’un exil forcé, sournoisement imposé par les autorités algériennes. C’était un grand moment d’émotion pour la Diva des Aurès. Venus des quatre coins du pays Chaoui, ses fans lui ont réservé un accueil à la hauteur de son statut d’enfant chérie des Aurès. Celle qui a chanté la première en Chaoui, celle qui a revisité la glorieuse histoire des amazighs à travers « Yougourthen » et qui a invoqué ses sœurs à recouvrer la liberté confisquée avec «Ekkerd ekkerd a yelli ad nawi Thilili» est revenue fouler la terre de ses ancêtres, dont l’identité millénaire est bafouée par des apprentis sorciers se réclamant de l’arabo-islamisme

Samedi 20 décembre/ Colloque sur « Le Rif et le droit d’autodétermination »

On

RIFLAND (SIWEL) — Le mouvement 18 septembre, émanant de la volonté des RIFAINS libres et indépendants, lance son premier colloque à propos du droit du RIF à son indépendance, conformément à la législation internationale. Le colloque regroupera des indépendantistes Rifains, des représentants des ONG de lutte pour la décolonisation des peuples et le principe de l’autodétermination des peuples. Seront également présents des représentants Chaouis , Kabyles, kurdes et bien sur des membres du Mouvement du 18 septembre. Le Colloque aura lieu samedi 20 décembre 2014, à partir de 18H30min dans la salle de « Theater Zuidplein » 60-64. 3083 CW Rotterdam, sous le thème « Le Rif et le droit d’autodétermination ». Voici ci-après le programme du Colloque

Quand il attaque les indépendantistes rifains: Rachid RAHA se fait-il l le porte-parole du makhzen? Par El Azrak Fikri

On

RIFLAND (SIWEL) — Dernièrement, Rachid RAHA est venu à Paris et s’est exclusivement attaqué aux tendances politiques rifaines qui luttent pour l’autodétermination du RIF. Dans sa dernière conférence organisée par l’association de culture berbère sous « la revendication identitaire amazighe dans le Rif », M. RAHA a diffusé un discours dictatorial contre le droit des Rifains à revendiquer leurs propres droits à l’autodétermination pour nous parler de « la nécessité de l’unité de TAMAZGHA face aux terroristes » !… En d’autres termes, il reprend ainsi mots pour mots, le même discours que le makhzen marocain qui appelle à l’unité pour défendre ses propres intérêts. Et pourquoi est-ce que la lutte contre les terroristes devrait être une obligation pour les amazighs ? Après tout ce ne sont pas les amazighs qui les ont créés !