Un jeune kabyle de Fréha, AHMED ZENIA, reçoit la médaille d’or du tournoi international de shoubo en portant un T-Shirt à l’effigie d’Ameziane Mehenni

On

SAINt-GERMAIN EN LAYE (SIWEL) — Un jeune kabyle de Fréha, Ahmed Zenia, a gagné la médaille d’or du tournoi international de shoubo. Pour recevoir sa médaille d’or, Ahmed Zenia a tenu à rendre hommage à Ameziane Mehenni en portant un T-Shirt à son effigie. Ameziane Mehenni a été assassiné à Paris par les services algériens. Son assassinat a été classé « sans suite ».

Une mère afghane a abattu 25 Talibans pour venger la mort de son fils

On

(SIWEL) — Reza Gul, une mère afghane, a abattu 25 Talibans pour venger la mort de son fils policier, tué devant ses propres yeux par les terroristes ayant attaqué le checkpoint dont il était responsable dans la province de Farah. Elle a été épaulée par sa fille et sa belle-fille durant la fusillade qui a duré près de 7 heures.

FIKRI EL AZRAK dénonce l’indifférence des « autorités marocaines » face au drame des inondations dans le Sud Amazigh

On

RIFLAND (SIWEL) — « Les habitants amazighs du sud du Maroc souffrent des inondations dans la complète indifférence des autorités marocaines. Ces autorités qui ne s’intéressent qu’à maquiller leur mauvais visage par le dit « forum des droits de l’homme. »

MAK / Communiqué du nouveau Comité exécutif

On

EL KSEUR (SIWEL) — Le nouveau comité exécutif du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) s’est réuni le 28 novembre 2014, à El Kseur. Il a débattu d’un certain nombre de points relatifs à sa propre stratégie et a exprime les positions du Mouvements sur l’actualité tant en Kabylie qu’au niveau international. Ci-après l’intégralité du communiqué

Françalgérie / La justice française prononce un non-lieu dans l’affaire Mecili

On

PARIS (SIWEL) — Le 17 novembre dernier, le juge d’instruction français en charge de l’affaire Mécili avait ordonné un « non-lieu » dans l’enquête sur l’assassinat de l’opposant kabyle Ali-André Mecili, froidement exécuté en plein cœur de Paris avec 3 balles dans la tête, le 7 avril 1987, en bas de chez lui au 74 Boulevard saint-Michel. Paris confirme pour la énième fois son statut de «capitale du crime politique» où les assassinats se succèdent sans jamais que les auteurs, ni encore moins les commanditaires, ne soient inquiétés par la justice française.

Le mouvement 18 septembre organise son premier colloque

On

RIFLAND (SIWEL) — Le mouvement 18 septembre qui émane de la volonté des RIFAINS libres et indépendants, lance un appel pour son premier colloque à propos le droit du RIF de son indépendance, selon la légitimité internationale.
Le colloque regroupera les Rifains libres et les représentants des ONG de la lutte pour la décolonisation des peuples et de la mise en place le principe de l’autodétermination, aura lieu le 20 décembre 2014, à partir de 18H30min dans la salle de « Theater Zuidplein » 60-64. 3083 CW Rotterdam, sous le thème « Le Rif et le droit d’autodétermination universel »

Le MAK rend hommage à la « zone libre » d’Ibarbachen

On

VGAYET (SIWEL) — « le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) tient à apporter son soutien et sa solidarité à la « zone libre d’Ibarbachen » qui est en parfait accord avec la tradition ancestrale de liberté, de dignité et de solidarité du peuple kabyle. En effet, point de commissariat, de gendarmerie, de prison ou de tribunaux algériens chez les Ibarbachen. La sécurité est assurée par les citoyens organisés en comité de villages et la justice est rendue par les conseils des sages, selon la tradition ancestrale des Âarchs et confédération des Âarchs. » Nous publions ci-après l’intégralité de la déclaration de soutien et de solidarité du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie à la » zone libre d’Ibarbachen », suivie d’un vidéo racontant la commune libre d’Ibarbachen.

La razzia d’« At M’lichete » ou la continuité de la guerre par procuration contre les Mozabites.

On

GHARDAIA (SIWEL) — Le peuple Mozabite ne cesse de subir agression sur agression de la part de la population arabe châamba qui agit en toute impunité et avec la complicité des forces de police et de gendarmerie algérienne. Quel est le but recherché par l’État algérien ? Le Dr Kameleddine Fekhar questionne : Existe-t-il un état Algérien ? Existe-t-il une nation algérienne ? Pourquoi ces agressions, ces massacres, ce machiavélisme et cette mort lente sont-ils programmés ? Et jusqu’à quand vont-ils duré ? Nous publions ci-après la déclaration du Dr. Fekhar

Algérie : «Le dauphin » Said Bouteflika se prépare

On

ALGER (SIWEL) — Selon certains observateurs algériens, si la révision constitutionnelle de 2008 avait pour objectif la suppression de la limitation des mandats présidentiels, la nouvelle révision constitutionnelle vise quant à elle la création d’un poste de vice-président avec un allongement de la durée des mandats à 7 ans. Voilà qui arrangerait bien « le dauphin » Said Bouteflika. Mais rappelons-nous qu’en avril 2014, en lendemain de l’élection de Bouteflika, un journal londonien avait déjà fait état du «souhait» de la France de voir se créer un poste de vice-président pour « garantir la stabilité du pays » et surtout garantir son approvisionnement en gaz. Et visiblement, cela intéresse aussi le petit frère Bouteflika qui a, pour le coup, une occasion en or de devenir le futur président algérien sans avoir à passer par les urnes, quand bien même celles-ci ne revêtiraient qu’un caractère purement formel.

At Xelfun (ex Chaâbet Lâemer) _ Boumerdes : des responsables du MAK rendent visite au chanteur Said Kessas

On

AT XELFUN (SIWEL) — Une délégation du MAK, composée de Bouaziz Ait-Chebib et de Kamel Chetti, s’est déplacée hier matin à At Xelfun (ex chaâbet Lâamer), dans le département de Boumerdes, pour une visite de courtoisie et d’encouragement au chanteur kabyle Said Kessas. En effet, outre ses textes engagés, ce chanteur kabyle est connu comme quelqu’un qui joint le geste à la parole en assumant sur le terrain son engagement kabyle. Said Kessas l’a prouvé à maintes reprises, notamment en participant à la marche réprimée du 20 avril, à la marche historique du 27 avril, au rassemblement des amazighs le 30 aout et à la conférence nationale kabyle d’At Wa3van.

Vgayet: Les travailleurs des impôts entament trois jours de grève

On

VGAYET (SIWEL) — Les travailleurs des impôts du département de Vgayet ont entamé, hier, une grève de trois jours pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de travail. Les grévistes réclament entre autre : « une augmentation de salaire », « une prime de rendement », « des allocations familiales », « une amélioration des conditions d’hygiène » et « le renforcement de leur effectifs ». Autrement dit, pour surtaxer la Kabylie qui ne bénéficie d’aucun d’investissement de l’Etat, hormis la création de casernes, de débits de boisson, de mosquées et de maisons closes, l’Etat algérien surexploite ses agents fiscaux et ne daigne même pas les rémunérer correctement, ni encore moins leur garantir des condition d’hygiène acceptables

Les lycéens d’ Aṣqif n Ṭmana (Ain El Hemmam/Michelet) en grève

On

ASQIF N TMANA (SIWEL) — Depuis une semaine, les élèves du Lycée Mustapha Ben Boulaid, dans la région d’Aṣqif n Ṭmana, (Ain El Hemmam en arabe et Michelet en français), sont en grève illimitée. Ils contestent le calendrier des examens imposés par le ministère algérien de l’enseignement aux classes de terminale. Les élèves estiment que les deux examens du Bac blanc et du Bac officiel, sont beaucoup trop proches et qu’ils disposent d’un délai trop court pour pouvoir consulter leurs professeurs et avoir une correction approfondie des sujets traités.

Qui l’aurait cru : Médiapart se met au négationnisme et qualifie la guerre du Rif de première révolution « arabe »

On

PARIS (SIWEL) — Qui aurait cru que Médiapart, considéré par bon nombre de « révoltés de la manipulation médiatique » comme un canard en ligne où l’on peut souffler un peu et baisser la garde serait de la partie dans le grand hold-Up dont sont victimes les peuples amazighs. Considéré comme fiable, Médiapart jouissait de l’estime de bon nombre de berbères mais voilà, que lui aussi, ce média que l’on croyait juste et loin de toute influence colonialiste ou néocolonialiste, se met lui aussi à la falsification historique et qualifie la guerre du Rif de « première révolution arabe »…rien que ça ! de deux choses l’une ou bien l’auteur de cet article est d’une ignorance abyssale ou bien Médiapart a rejoint le concert des professionnels du mensonge et de l’usurpation.

Communiqué des enseignants de Tamazight au sein de l’ELCO :  » La politique d’exclusion du berbère (ou tamazight) continue. »

On

PARIS (SIWEL) — Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, des enseignants de Tamazight au sein de l’ELCO, à Paris (Enseignement de Langues et Cultures d’Origine, service relevant de l’Ambassade d’Algérie en France) ainsi que des responsables d’associations berbères assurant cet enseignement en région parisienne dénoncent la « poursuite de la politique d’exclusion de Tamazight par les institutions algériennes », notamment à Paris.

Au vu des conditions de travail et du mépris affiché par les institutions algériennes vis-à-vis de la langue mère de l’Afrique du nord toute entière, n’y a-t-il pas lieu d’admettre que les kabyles, comme tous les peuples amazighs sont « les indigènes du monde arabe » ?

Nous avons également été destinataire du « contrat de travail » proposé aux enseignants de Tamazight, qui est à lui seul, une preuve flagrante de toute la considération que portent les institutions algériennes à Tamazight.

Les expropriés du barrage de Souk N’Tleta ferment la mairie de Tirmitine

On

TIRMITINE (SIWEL) — Les expropriés du barrage de Souk N’Tleta, dans la commune administrative de Tirmitine, ont procédé, hier matin , à la fermeture du siège de la mairie afin de réclamer leur relogement. Quarante et une (41) familles de Megdoul sont frappées d’interdiction de construire sur leur propre terre depuis les plus de 20 ans.

L’équipe Amazighs.fr lance une pétition sur AVAAZ pour  » Intégrer Tamazight sur Google Translate »

On

(SIWEL) — L’équipe Amazighs.fr a créé sa propre pétition sur le site de Pétitions Citoyennes officiel d’Avaaz. Elle s’intitule « Intégrer la langue Tamazight sur Google Translate » et vise à intégrer Tamazight sur le logiciel de traduction instantané de Google Translate afin d’aider les Amazighe dans leur propre langue. Nos confrères d’Amazighs.fr ont pensé que tous ensemble, nous pouvons agir pour obtenir l’intégration de Tamazight sur Google Translate et que cela changera beaucoup de choses pour les générations à venir et pour notre identité. Nous publions ci-après le message fraternel de nos confrères de amazighs.fr et mettons la pétition en ligne.

Rassemblement à l’université de Tizi-Ouzou : Les étudiants condamnent la violation des franchises universitaires

On

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Suite aux agissements indignes du pouvoir central d’Alger en Kabylie, dont le dernier acte révoltant à cette fois visé l’Université de Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou en violant ses franchises par les services de la Gendarmerie algérienne. Un article de notre confrère kabylie-actualité

Oslo / « Festival de musique du monde » : un grain de sable (kabyle) enraye la machine (de l’usurpation arabe)

On

OSLO (SIWEL) — « Puis, soudain, ils se sont tous levés et pour répondre à ma question « pourquoi les berbères sont-ils absents alors que leurs pays sont soi-disant représentés ? », ils n’ont qu’une seule réponse : fermer la discussion ! Ils ne s’attendaient pas à trouver un kabyle à Oslo qui allait leur damner le pion en leur posant une simple petite question. Incapables de répondre sans faire étalage de leur mauvaise foi, ils ont tout simplement fuit comme des bandits pris « la main dans le sac ». J’avais ma réponse et c’était vraiment un plaisir de les voir ces pseudos intellectuels fuir comme les voleurs qu’ils sont, la queue entre les pattes »

L’association Tagmats de Lyon organise son gala annuel sous le thème  » I laïc Kabylie »

On

VILLEURBANE (SIWEL) — Dans le cadre de la journée de la tolérance, l’association culturelle berbère tagmats (fraternité) organise l’évenement kabyle de l’année « I LAÏC KABYIE » le samedi 22 novembre au centre culturel et de la vie associative

Collectif des Amazighs en France appelle à participer massivement à la rencontre avec les Amazighs de Lybie

On

PARIS (SIWEL) — Le Collectif des Amazighs en France a indiqué avoir rejoint le texte d’appel à la conférence-débat avec la délégation du Haut conseil des Amazighs de Libye. Nous publions ci-après la déclaration indiquant sa souscription au texte et son appel aux amazighs pour participer massivement au débat sur l’avenir des Amazighs en Libye, un avenir qui se joue en ce moment et dans un contexte très difficile