Décision de création d’une équipe nationale kabyle de football

On

KABYLIE (SIWEL) — Le Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad) et le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) s’étaient penchés cette semaine sur l’installation d’une commission pour étudier les modalités de doter la Kabylie d’une équipe nationale de football

Mondial 2014 : l’Algérie a trahi l’Afrique, selon le Gouvernement provisoire kabyle

On

PARIS (SIWEL) — Le Gouvernement provisoire kabyle en exil condamne les déclarations racistes des officiels algériens au mondial 2014 faisant passer l’Algérie comme représentant des Arabes et des musulmans : « l’Algérie trahit le continent africain auquel elle est censée appartenir et au nom duquel elle a obtenu sa participation à cette compétition ». Ci-dessous le communiqué de l’Anavad :

Algérie : l’ex ministre islamiste Menasra utilise depuis onze ans une voiture de service

On

ALGER (SIWEL) — Abdelmadjid Menasra, militant islamiste, chef du Front du changement et ancien ministre algérien de l’Industrie dans le gouvernement de Benbitour au début des années 2000, ne veut toujours pas rendre la voiture de service dont il avait bénéficié en occupant le poste de ministre.

Kabylie : Deux rassemblements pour la liberté de consciences les 03 et 05 juillet à Tizi Ouzou et Aokas

On

KABYLIE (SIWEL) – Après le rassemblement historique du 03 aout 2013 initié par le MAK pour la liberté de conscience en Kabylie, la société civile kabyle prend le relais et se mobilise pour organiser deux rassemblements pour le même objectif :
Tizi Ouzou : le 3 juillet, place Matoub Lounes, à 11h.
Aokas : le 5 juillet, à proximité de la poste, à 11h.

Azawad / Le terroriste Iyad Ag Ghaly de retour ?

On

KIDAL (SIWEL) — Inscrit sur la liste des terroristes les plus recherché dans le monde, le leader islamiste du terrorisme dans le Sahel, Iyad Ag Ghaly, chef du groupe terroriste Ansar Dine, devenu MIA puis HCUA, circule librement au nez et à la barbe du dispositif sécuritaire international dit « de lutte contre le terrorisme » au Mali et dans l’Azawad. C’est un fait rapporté à maintes reprise par diverses sources locales de l’Azawad qui donne davantage de crédit aux allégations selon lesquelles il y aurait bel et bien un deal entre le chef d’Ansar Dine, le Mali, la France et l’Algérie, évidement au détriment de la libération de l’Azawad et bien sûr du MNLA, qui en a la charge et qui a été combattu dès le départ par les groupes islamo-terroristes, toutes tendances confondues.

Kabylie / Election du drapeau kabyle à Taqervust (Tuvirett)

On

TAQERVUST (SIWEL) — Comme prévu, le vote pour l’élection du drapeau kabyle s’est ouvert ce matin à 9.à Taqervust qui s’est mobilisée pour accueillir ce vote historique. Selon nos sources locales, cette élection, entièrement organisée par la section MAK de Taqervust, se déroule dans de très bonnes conditions et connait la même affluence et le même engouement que les deux premières sessions à Tifrit et Maraghna

Matoub Lounès: 10 rues portent le nom du Rebelle kabyle…en France !

On

DIASPORA (SIWEL) — Pas moins de 10 rue, en France, portent le nom du Rebelle kabyle, Lounès Matoub, le chantre du combat et de l’identité amazigh. Pendant que certains s’évertuent à vouloir exporter Lounès à Alger et que l’Etat algérien se fait un malin plaisir de refuser officiellement la tenue d’un hommage au rebelle, par ailleurs assassiné par ses bons soins, les associations kabyles de la diaspora en France ont réussi à faire inaugurer de nombreuses rues par les communes où elles activent. C’est ainsi qu’une dizaine de rue portent le nom de l’illustre Rebelle  » Lounès Matoub.

RIF / L’incendie du centre commercial « le grand maghreb » de Nador ou comment le Makhzen organise le sabotage économique

On

NADOR (SIWEL) — C’est la catastrophe à Nador. Le feu ravage un centre commercial concurrent de l’oligarchie Mekhzaniènne, les pompiers marocains ne sont intervenus que 6 heures plus tard. Ce sont finalement les espagnols qui éteignent l’incendie ! hasard ou conspiration et sabotage ?

« Lounès Matoub: le poète qui défia à lui seul la forteresse de l’abîme. ». Contribution de Lahouazi Djillali

On

(SIWEL) — Seize ans, jour pour jour, après son assassinat, Matoub Lounès s’impose dans la mémoire collective. Présent éternellement dans la mémoire de ceux qui l’ont connu, il s’installe également dans l’âme de ceux qui sont nés après sa mort. Bien qu’il fût ravi aux siens un jeudi 25 juin 1998, Lounès accède au rang du barde éternel.

Vidéo: Ould Ali Lhadi pris à partie par les kabyles à Tawrirt Moussa sur la tombe de Matoub Lounès

On

TAWRIRT MOUSSA (SIWEL) — Le Bachagha Ould Ali Lhadi a quand même réussit à sortir de la maison de Lounes où il avait été reçu dans la demeure du rebelle . Il a même réussit à monter jusqu’à la tombe de l’icone du combat kabyle et amazighe pour y déposer un énième affront…déguisé en gerbe de fleurs!

Cependant, les jeunes kabyles n’ont cessé de le traiter de harki, de traître, de kabyle de service, reprenant la fameuse chanson de Matoub justement sur les kabyles de service. Un jeune dit  » Limer yufi ad yekkes Mouloud maameri ad yawi abdelkader  » (NDLR: « s’il pouvait enlever Mouloud Mammeri pour le remplacer par Abdelkader, il le ferait »)


Et c’est sous ce tonnerre d’injuste qu’il s’en est retourné à la maison du Rebelle où la porte lui fut de nouveau grande ouverte pendant qu’elle se refermait sur le peuple kabyle qui criait à la trahison!  » Vous avez vendu Lounès » criait le peuple kabyle à la Fondation Matoub Lounès…Chante Matoub Chante! un poète peut-il mourir ?

Le Bachagha Ould Ali Lhadi hué à Tawrirt Moussa

On

TAWRIRT MOUSSA (SIWEL) — Le bachagha Ould Ali Lhadi est arrivé en catimini à Tawrirt Moussa mais c’était sans compter la vigilance de la nouvelle génération de jeunes rebelles, élevés au verbe contestataire de Matoub Lounès, qui veillait jalousement à ce qu’aucun nouvel outrage ne soit commis sur la tombe du Rebelle. Des jeunes militants du MAK, sur place dès l’aurore, se sont vite aperçus de la présence de l’intrus, qui était rentré directement dans la maison familiale des Matoub…Dès qu’il a essayé de sortir, il a été accueilli par les slogans  » Kabylie indépendante » et Ould Ali Aherki » ! Le bachagha Ould Ali a immédiatement fait demi tour et s’en es retourné illico se réfugier à l’intérieur de la maison d’où il n’arrive plus à en sortir.

Dans une très belle déclaration en kabyle, le MAK rend hommage au Rebelle assassiné

On

TAWRIRT MOUSSA (SIWEL) — Aux environs de 9h ce matin, une délégation du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabyle s’est rendue à Tawrirt Moussa pour se recueillir sur la tombe de Matoub Lounès, assassiné le 25 juin 1998 par le pouvoir algérien et ses acolytes. Conduite par son président Bouaziz Ait Chebib, la délégation officielle du MAK, composée de plusieurs cadres et militants dont Abdellah Gherab, Fatiha Rahmouni, Youcef Beneddine (Blessé du printemps noir), Djaffar Khenane, Hamid Ouyad, Karim Rahmani, a déposé une gerbe de fleur à la mémoire du rebelle. Siwel publie dans son intégralité la déclaration en kabyle rendue public par le MAK en signe d’hommage à Matoub Lounes.

« Arrêt sur l’émission : décryptage de la Méthode TIJJINNI », par Rachid Oufkir

On

RIFLAND (SIWEL) — Mohamed Tijjini est présentateur d’une émission intitulée Tijjini Talk, sur la chaine Maghreb TV basée et diffusée à Bruxelles. Dans l’une de ses émission, où il débat avec lui-même du festival Twiza tenu dernièrement à Amsterdam, de l’Amazighité, et du drapeau de la République du Rif, il m’est paru pertinent et nécessaire de présenter une lecture qui soit plus lucide, dans une perspective de clarification des non-dits, et pour soumettre le déroulement global de cette émission à la critique de la raison : la situer dans son contexte, la commenter, l’expliquer et déceler la vérité derrière les mots et le langage de corps exprimés. Examiner les transitions entre ces trois sujets me parait tout autant indispensable. Des observations fondamentales s’imposent, tout d’abord, pour comprendre le personnage et serrer le problème de très prés.

Contribution de Rachid Oufkir : « Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) prépare sa conquête TOTALE du RIF »

On

RIFLAND (SIWEL) — A l’issue du congrès provincial fondateur de la section du PAM à Nador dans le RIF, ouvert le samedi 07 juin 2014 dans la ville, le parti semble renforcer son maillage territorial, en multipliant ses implantations et ses militants dans les quatre coins du pays, notamment dans les grandes villes du Rif qui reste son fief incontestable. El Hoceima, dirigée par une PAMiste, reste la tête de pont de sa stratégie expansionniste, et emblématique à la fois, d’où sont originaires les principaux cadres et figures du parti tels Iliass El Omari, secrétaire général adjoint, Benchemass président du conseil national et porte parole du parti et autres, qui restent les principaux manœuvriers dans le parti.

Message d’un algérien à ses « frères » kabyles

On

ALGER (SIWEL) — Notre rédaction reçoit régulièrement des messages d’insultes de la part d’individus se réclamant de l’Algérie et suintant le racisme anti-kabyle, conformément à la politique de l’Etat algérien. Parmi ces spécimens « made in Algéria », nous avons choisi de partager avec nos lecteurs le petit message de fraternité de celui qui s’est donné le nom très évocateur de Houari Boumedienne.

Interdiction d’hommage à la mémoire de Matoub Lounes: Le Gouvernement provisoire kabyle réagit

On

EXIL (SIWEL) — Dans un communiqué rendu public cette après-midi, le Gouvernement provisoire kabyle, par la voix de son président, Mass Ferhat Mehenni, a réagi à l’interdiction faite à l’association kabyle Taghzout et à la Fondation Matoub Lounès d’organiser un hommage à la mémoire du Rebelle. Dans ce communiqué, Ferhat Mehenni a estimé que ce refus « n’est guère une surprise ». Pour lui « Seule la Kabylie et le peuple kabyle peuvent rendre l’hommage qui est dû au Rebelle assassiné» ajoutant que « L’hommage à Matoub Lounès ne peut en aucun cas se faire sous l’autorité et la bienveillance de ses assassins ». Nous publions ci-après l’intégralité du Communiqué de l’Anavad.

En réunion préparatoire à Taqervust pour l’élection du drapeau kabyle, le MAK affirme que « La Kabylie doit impérativement œuvrer à sa propre émancipation »

On

TAQERVUST (SIWEL) — Aujourd’hui, le président du MAK s’est réuni avec les représentants du Conseil régional de Tuvirett-Burǧ Bu Arreriǧ afin de mettre au point les derniers préparatifs pour le vote du vendredi prochain à Taqervuzt pour l’élection du drapeau kabyle. Au cours de cette réunion, bon nombre d’événements de l’actualité ont été passé en revue. En voici, ci-après, les grandes lignes.

La wilaya d’Alger et le ministère algérien de l’intérieur interdisent la journée d’hommage à Matoub Lounès

On

ALGER (SIWEL) — Par la voie de la Wilaya d’Alger (département) et du ministère de l’intérieur, les autorités algériennes ont interdit à la fondation la tenue d’une journée en hommage à Matoub Lounès. C’est la une réponse cinglante de l’Etat algérien aux kabyles algérianistes qui croient encore à l’éventualité d’une place pour leur culture et encore moins pour leur identité au sein de la république algérienne qui ne jure que par l’arabo-islamisme.

La wilaya d’Alger interdit la tenue de la journée en hommage à Matoub Lounès

On

ALGER (SIWEL) — Les autorités algériennes ont décidé d’interdire l’organisation d’une manifestation culturelle en hommage à Matoub Lounès à Alger. « Allez organiser cet hommage à Tizi-Ouzou », a rétorqué un responsable de la wilaya d’Alger à Bouzid Ichalalene, président de l’association Taghzout qui collabore dans l’organisation de cet hommage avec la Fondation Matoub Lounès.

La Syrie et l’hypocrisie de l’Occident: Après l’avancée de l’EIIL (Etat islamique en Irak et au levant), les Occidentaux reprennent contact avec le régime de Bachar El Assad

On

OSLO (SIWEL) — La conseillère du président Bachar Al Assad, Boussaina Chaabane, initialement inscrite sur la liste noire des personnalités syriennes interdites de séjour en Europe, a effectué une visite officielle à Oslo (Norvège). C’est la première visite officielle d’un haut responsable syrien depuis plus de trois ans en Europe. L’avancée en Irak des djihadistes de l’EIIL, soutenus par l’Occident en Syrie contre le régime de Bachar El Assad, a visiblement changé la donne. Les occidentaux sont semble-t-il contraint de revoir leur politique absurde, et totalement hypocrite, de soutien aux « rebelles Syriens » alors qu’ils ont toujours su que ceux-ci étaient composés, dans leur écrasante majorité, de ces fameux djihadiste. L’aide logistique de l’Occident aux « rebelles syriens » a conduit à l’avancée spectaculaire de la secte islamo-terroriste de l’EEIL en Irak.

ALGERIE: Le RCD se réunit aujourd’hui avec ses «nouveaux amis» au siège du mouvement islamiste Ennahda.

On

ALGER (SIWEL) — La Coordination algérienne« pour les libertés et la transition démocratique », regroupant le RCD avec divers partis islamistes, dont les terroristes du FIS, et toutes les déclinaisons possibles d’un même courant arabo-islamiste, islamo-conservateur, baathistes etc, a finalement décidé de se réunir aujourd’hui au siège du parti islamiste Ennahda pour une « Réunion d’évaluation». La rencontre qui devait avoir lieu hie a été reportée pour aujourd’hui.

OPINION / Coupe du Monde 2014: « Pourquoi je ne soutiens pas l’équipe nationale algérienne ».

On

DIASPORA (SIWEL) — Nafa Kireche, ministre des relations avec la France du Gouvernement Provisoire Kabyle explique « pourquoi il ne soutiens pas l’équipe nationale algérienne », entre autre parce que  » la sélection algérienne est un outil que ne manque pas d’exploiter le régime algérien pour imposer son idéologie à l’ensemble de la population », et que « les dirigeants algériens qualifient de « seul représentant arabo-musulman », sans oublier de mentionner l’incivisme et les actes de vandalismes de ses supporters. Il se dit néanmoins « heureux de constater que la manipulation montre ses limites. », du moins en Kabylie. Ci-après l’intégralité de sa déclaration.