Conférence de Bouaziz Ait Chebib à Lɣava : « L’économie moderne tire sa force du savoir et de la technologie ».

On

AMIZOUR (SIWEL) — Le MAK poursuit sons cycle de conférence à la veille du 33ème anniversaire du printemps amazigh.
Après le village Tiɣilt n tafukt, le président du MAK, M. Bouaziz Ait Chebib a animé une conférence-débat dans le village « Lɣava » dans la même daïra d’Amizour, où il a détaillé le projet de son mouvement.

Marches du MAK en Kabylie : Des invités surprises seront au rendez-vous

On

KABYLIE (SIWEL) — Les trois marches auxquelles a appelé le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), dans les trois principales villes de la région, vont être marquées par la présence d’invités surprises. Le MAK a rendu public l’itinéraire des trois marches.

« 33 ans après le Printemps amazigh, le régime algérien mène toujours la même politique répressive vis-à-vis de la Kabylie »

On

TUVIRETT (SIWEL) — Dans la matinée d’hier, le président du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK), s’est déplacé hier à Tuvirett (Bouira),, pour se réunir avec le bureaux exécutif du conseil régional local. Il y a officiellement installé la commission de préparation de la manifestation du 20 avril dont les membres ont été élus par militants de la section, à Tuvirett dans le village d’At-Vouali dans la commune des At-Mansour. Objectif: la violence et la répression du régime n’empêchera pas le MAK de réaliser son devoir, celui de sauver la Kabylie de son extinction sournoisement programmée par un régime raciste.

Congrès Mondial Amazigh: le CMA dénonce l’arrestation de Hocine AZEM et interpelle la communauté internationale

On

PARIS (SIWEL) — Dans déclaration qui nous a été transmise par les membres de son Conseil Fédéral, le Congrès Mondail Amazigh a dénnoncé l’arrestation, avant-hier,le 27 mars, de Monsieur Hocine AZEM, membre du Conseil fédéral du CM et secrétaire national aux relations extérieur du mouvement pour l’autonolmie de la kabylie. Il avait été empêché de se rendre en Tunisie pour y représenter le mouvement autonomiste kabyle (MAK) au Forum Social Mondial. Le CMA qui dénonce cet acte arbitraire du régime algérien, interpelle toutes les institutions internationales à réagir pour faire respecter à l’Algérie les engagement internationaux en matière du respect des droits et des libertés fondamentales que l’Algérie a ratifié. Nous rappelons que monsieur Hocine Azem a été relâché en fin de journée, après lui avoir fait rater son vol, ce qui était visisblement l’objectif de l’arrestation. Nous reproduisons l’intégralité du communiqué du CMA.

Le bachagha Ould Ali Lhadi attribue le 13è prix du festival du film « d’expression Amazigh » à un film « MUET »

On

TIZI-OUZOU (SIWEL) — A défaut de pousser le bouchon encore plus loin et remettre le prix du festival du film d’expression amazigh à une production d’expression arabe, le bachagha Ould Ali Lhadi, chef des opérations de destruction du patrimoine amazighe en Kabylie, a attribué le premier prix du festival du film « d’expression Amazigh » à un film « MUET »…
Quant au prix «jeune talent», il a été décerné à Slimane Belharet, un « jeune» de 56 ans.

La cérémonie, quant à elle, s’est déroulée dans une ambiance sordide, digne des pires années de plomb avec drapeau algérien et portrait présidentiel attestant (en effet) de l’officialité de Tamazight sous la houlette des deux bachaghas que l’on ne présente plus : Ould Ali Lhadi et Khalida Toumi.

Arménie-Algérie : Pas de visa pour les personnes titulaires d’un passeport diplomatique, spécial ou de service

On

EREVAN (SIWEL) — Le gouvernement arménien a approuvé ce jeudi un accord portant sur l’abolition de l’obligation de visa d’entrée entre l’Arménie et l’Algérie pour les ressortissants des deux pays disposant de passeports diplomatiques, spéciaux ou de service, a indiqué l’agence News-Armenia.

Tentative de kidnapping en Kabylie: « « Services » de quelle sécurité ? »

On

AT-DWALA (SIWEL) — Une adolescente de 14 ans a échappé le 10 mars dernier à une tentative d’enlèvement dans le centre ville d’At Dwala, en Kabylie. Le père de la victime, le journaliste Lakhdar Siad a rendu public une déclaration dans laquelle il s’interroge « sur la nonchalance des services concernés » et  » la lenteur de la procédure et de la recherche des auteurs de cette violence sur mineur  » ne comprenant pas que « des centaines de flics aient été actionnés le jour de ces faits graves pour réprimer un rassemblement pacifique du MAK » […] « ou alors, c’est la sécurité à la carte politique ou la sécurité suivant le niveau de connivence avec les autorités » conclue la déclaration du père de l’adolescente. Ci-après la déclaration.

France/entre laïcité et islamisme: La RATP produit un guide intitulé « Laïcité et neutralité dans l’entreprise »

On

PARIS (SIWEL) — Après la charte de la laïcité affichée (mais non respectée) dans les hôpitaux, les bureaux de poste, et tous les édifices publics de France et de Navarre, voilà que la RATP prend l’initiative de produire et de distribuer à ses managers et chefs d’équipe un guide intitulé «Laïcité et neutralité dans l’entreprise» pour les aider «à mieux gérer les problématiques liées aux pratiques religieuses» , c’est ce qu’a révélé hier matin Europe 1.

Hocine Azem, membre de l’exécutif du MAK et militant du CMA, relâché par la police algérienne

On

ALGER (SIWEL) — Hocine Azem, secrétaire national aux relations international du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) et militant du Congrès mondial Amazigh (CMA), vient d’être relâché par la police algérienne après avoir subi plusieurs heures d’interrogatoire dans un commissariat d’Alger, puis à la sureté de daira. Le temps passé aux interrogatoires lui a fait rater son vol et l’a empêché du coup d’aller représenter le Mouvement autonomiste kabyle qui s’était inscrit au Forum Social Mondial.

URGENT : Hocine Azem, membre de l’exécutif du MAK, a été intercepté ce matin à l’aéroport avant d’être transféré dans un commissariat à Alger

On

ALGER (SIWEL) — Hocine Azem, Secrétaire national aux Relations internationales du MAK, vient d’être intercepté à l’aéroport d’Alger avant d’être transféré vers un commissariat à Alger pour y subir un interrogatoire. Le cadre du MAK devait se rendre à Tunis pour représenter son mouvement au Forum social Mondial.

La répression post-électorale se poursuit en Kabylie: un jeune d’At-Zellal pris pour cible par la justice algérienne

On

AT-ZELLAL (SIWEL) — Le village d’At Zellal, dans la commune de Souamaa, dans le département de Tizi-Ouzou, avait empêché la tenue de la mascarade électorale législative du 10 mai dernier. Un fonctionnaire du régime algérien, parmi les surveillants d’un bureau de vote, a déposé plainte contre un jeune du village, Massinissa Hamza, âgé de 21 ans, et l’accuse faussement de coups et blessures. Le collectif des jeunes d’At Zellal appelle la population à un rassemblement devant le tribunal de justice d’Azazga afin d’exiger l’arrêt des poursuites injustes et infondées contre l’un des leurs. Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie s’est d’ores et déjà porté solidaire du village et appelle à son tour les citoyens à se solidariser avec la victime face aux machinations du régime qui tente d’isoler un citoyen pour le donner en exemple de ce qui attend les citoyens en cas de résistance à ces mises en scènes électorales.

Halte aux Hold-up culturel et identitaire : Le MAK dénonce la direction de la culture de Tizi-Ouzou et le ministère de la culture, « confiés à deux authentiques Bachaghas »

On

VGAYET (SIWEL) — Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) vient de dénoncer « le régime raciste d’Alger » qui « s’accapare de l’Amazighité pour mieux l’anéantir à travers une pseudo-reconnaissance ». La déclaration, signée de son secrétaire national à la langue et à la culture, Raziq Zwawi, a condamné l’interdiction faite aux amazighs du Maroc de se rendre au festival du film amazigh à Tizi-Ouzou et affirme que cet acte subversif « n’est pas une surprise en soi dans la mesure où la direction de la culture de Tizi-Ouzou et le ministère de la culture sont confiés à deux authentiques Bachaghas ».

Remerciements du Résau Anavad:

On

PARIS (SIWEL) — Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, le Réseau Anavad a tenu à remercier« les membres fondateurs du réseau Anavad qui ont contribué par la qualité de leurs interventions et leur engagement à la réussite de l’assemblée constitutive du 16 mars 2013 à la maison des associations du 17 ème arrondissement de Paris.». Ci-apr-s l’intégralité de la déclaration.

L’Union internationale des savants musulmans (UISM) s’attaque aux Nations unies pour avoir défendu des résolutions interdisant la polygamie, le mariage des mineures et le viol conjugal et l’égalité des sexes

On

LE CAIRE (SIWEL) — Dans une déclaration signé du grand chef spirituel des organisations islamo-terroristes des Frères musulmans d’Egypte, de Syrie, de Libye et d’autres pays à dominante islamique, le « cheikh » Youssef al-Qardaoui ; ce dernier «exige que l’ONU respecte les diversités religieuses et les valeurs islamiques dans les accords internationaux concernant les femmes et les enfants ». La déclaration officielle de ces «savants» est immédiatement suivie d’un article publié sur le site officiel des Frères musulmans en Egypte, signé d’un autre « douctour », Muhammad Al-Dib, également membre de l’UI, dans lequel il écrit que « le document des Nations Unies sur la suppression des violences à l’encontre les femmes constitue une violente offensive contre l’islam et les peuples arabes», et « appelle le monde musulman à s’unir pour le contester. »

Interdiction des Amazighs marocains et Libyens en Kabylie : « L’ordre venait de Khalida Toumi »

On

TIZI-WEZZU (SIWEL) — Depuis l’annonce par Tamurt et Siwel de l’interdiction faite par le commissariat du festival du film amazigh de Tizi-Ouzou à des artistes et scénaristes marocains et libyens de prendre part aux festivités de la 13ème édition, les langues commencent à se délier et à imputer la décision à la première responsable du secteur de la culture en Algérie.

ENTRETIEN / Lhacène Ziani, ministre kabyle du GPK : « Les kabyles n’agissent plus en rangs dispersés »

On

MONTRÉAL (SIWEL) — Dans cet entretien, Mass. Lhacène Ziani, ministre de la Langue et de la Culture kabyles, et Coordinateur de l’action du Gouvernement Provisoire Kabyle en exil, revient sur le fonctionnement de l’ANAVAD, son bilan depuis trois années d’existence. Mass Ziani, analyse aussi sur la situation politique en Algérie, et en Kabylie plus particulièrement.

Ouargla : violents affrontements entre la gendarmerie et les chômeurs

On

OUARGLA (SIWEL) — Hier soir de violents affrontements ont eu lieu entre la gendarmerie algérienne et un groupe de chômeurs qui avaient bloqué la circulation des véhicule de transport pétrolier en fermant la route menant de Ouargla à Ghardia. Les affrontements entre la gendarmerie et les chômeurs se sont soldés par l’arrestation d’une dizaine de chômeurs violemment passé à tabac avant d’être finalement relâchés dans la nuit après que la circulation ait été rétablie.

Université Ferhat Abbas de Sétif : Un enseignant menace de mort un étudiant kabyle

On

SETIF (SIWEL) — Après l’expression raciste et antikabyle dont a fait preuve le pouvoir en envoyant des milliers d’étudiants kabyles de Vgayet, de force, vers les universités situées en dehors de la Kabylie, les enseignants prennent le relais de l’antikabylisme en menaçant les étudiants proches du MAK de représailles, si ces derniers ne quittent pas le mouvement.

Azawad: Accrochage entre le MNLA et le MUJAO à Tin Tabanawt

On

KIDAL (SIWEL) — Dans un très brève information publiée sur le site officiel du MNLA, le mouvement touareg a fait éta d’un accrochage avec des terroristes du groupe islamo-terroriste du MUJAO à Tin Tabanawt au nord de Bourem. L’information publiée rapporte l’élimination d’un terroriste du MUJAO et la récupération d’un de leur véhicule par le MNLA. Ci-après l’information publiée sur le site officiel du MNLA.

Terrorisme / Nouvel « émir » de l’AQMI dans le Sahel : Encore un algérien du GIA, GSPC

On

ALGER (SIWEL) — C’est encore un algérien issu de la nébuleuse islamiste du Front islamique du salut (FIS) et de ses organisations terroristes, GIA, GSPC (dont certains sont aujourd’hui les «repentis» de Bouteflika) qui succède au chef terroriste de l’AQMI dans la zone sahélo-Sahélienne, Abou Zeïd, lui aussi algérien. C’est la chaine de télévision algérienne arabophone «Ennahar» qui en a fait l’annonce selon des sources non précisée mais néanmoins confirmée par l’agence Nouakchott, régulièrement alimentée en information par les milieux islamo-terroristes. Selon cette chaine algérienne, Djamel Okacha dont le nom de guerre est Abou El Hammam a été désigné par l’organisation terroriste de l’AQMI pour succéder à l’un de ses principaux chefs, éliminé en février dernier par des unités militaires tchadienne, engagées aux cotés de l’opération Serval au Nord-Mali.

Mali : Le MNLA répond aux provocations d’une colonne de l’armée malienne qui prend la fuite

On

GOUMRA (SIWEL) — Dans la journée d’hier, un poste avancé du MNLA dans le Gourma a répondu aux provocations de l’armée malienne qui a rapidement pris la fuite après ses forfaits. A cause du cessez-le-feu unilatéral du MNLA, celui-ci n’a pas jugé nécessaire de lancer une offensive contre la colonne de l’armée malienne. Jusqu’à quand cet engagement interne sera-t-il respecté par le MNLA face aux actions du Mali?