Coupe du monde ConIFA 2018 : Les Kabyles et les Coréens du Japon se neutralisent

LONDRES (SIWEL) — Moins de 48 heures après son premier match perdu 8 à 0 jeudi 31 mai contre le Panjab, l’équipe nationale kabyle a affronté les Coréens du Japon ce samedi 02 juin à 14h au stade Larges Lane de Bracknell, à 60km à l’ouest de Londres, le score final s’est soldé sur un nul zéro  à zér0.

Dès demain dimanche 03 juin à 18h au Queen Elizabeth II stadium d’Enfield, 20km au nord de Londres, la Kabylie et l’Arménie occidentale disputeront leur troisème match comptant pour le 1er tour de la phase finale de la Coupe du monde de football des Nations sans Etat, organisée par la CONIFA (l’alternative de la FIFA) à Londres entre le 31 mai et le 09 juin  2018.

Des 16 sélections nationales, les joueurs Kabyles étaient les seuls qui n’avaient pas pu s’entraîner comme il l’aurait fallu pour ce genre d’événement planétaire qui dépasse le fait du sport, ceci à cause du harcèlement et les menaces du pouvoir colonial algérien à l’encontre des joueurs Kabyles et de leurs familles, à qui les relais locaux de la Ripoux-Beylik bananière algérienne, en dignes serviteurs zélés, dont le directeur de la Direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de Tizi-Ouzou, Abderrahmane Iltache, ainsi qu’un autre acolyte dans la wilaya de Vgayet, ont répété à saciété :

Si lui s’en va à Londres, vous, vous allez rester ici, pensez-y !

Avec 1 point dans son escarcelle, le premier point engrangé par la Kabylie à l’international, la Kabylie est 4ème dans le roupe D, mais elle a toutes ses chances de se qualifier aux huitièmes de finale à condition que l’autre match de demain qui opposera le Panjab et les Coréens du Japon ne se solde pas par un  nul.

A 10 minutes après l’entame du match, le défenseur kabyle, Ahmed Simoud, s’est fait une grosse frayeur en entrant en choc frontal avec le milieu de terrain coréen, Yeong Jang Byun, ce qui a nécessité une vérification au Royal Berkshire Hospital de Reading, sanctionnée par 15 jours d’arrêt.

Les jeunes joueurs Kabyles dont la moyenne d’âge est de 24 ans se sont frotté à un entraîneur/joueur qui a joué contre le Brésil et le Portugal en Coupe du Monde FIFA. En effet, Yong Hak An a porté le maillot de la Corée du Nord avant de revenir s’installer au Japon pour faire partie des « Zainishi Koreans », ces Coréens restés au Japon et dont le nombre est estimé à un demi million.

La Kabylie participe pour la première fois à la Coupe du monde de football des Nations sans Etat, la 3ème du genre depuis 2014 organisée par la ConIFA, l’alternative de la FIFA et qui regroupe 48 sélections nationales.

Le match au complet sera rediffusé ce dimanche sur la chaîne de la Kabylie souveraine, TaqVaylit.TV

wbw
SIWEL 022355 JUN 18

Partager ceci...