La coordination MAK Amérique du Nord dénonce la violence de l’Algérie coloniale en Kabylie
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE
MAK-ANAVAD
COORDINATION DE L’AMERIQUE DU NORD

Nous, les membres et les militants de la coordination du MAK Amérique du Nord, condamnons énergiquement les agressions sauvages et les arrestations arbitraires des militants du Mouvement de l’Autodétermination de la Kabylie par les services du pouvoir mafieux algérien. Nous affirmons notre soutien entier et indéfectible à nos militantes et militants, car notre combat est le même. La liberté de la Kabylie.

Un autre crime qui s’ajoute au palmarès de l’État voyou Algérien : le 18 avril, Massnsen Aylimas, comme plusieurs autres militants kabyles pacifiques, est victime de la violence et la haine de la police algérienne lors d’une compagne d’affichage et de sensibilisation pour les marches du 20 avril 2018 qui auront lieu à (Tizi-Wuzzu, Vgayet, Tuvirrett). Laissé pour mort, après l’avoir tabassé sauvagement par les services de répression du colonialisme algérien, le jeune étudiant a été évacué à l’hôpital par une citoyenne kabyle après une forte mobilisation de ses camarades.

Le régime colonial algérien tumultueux comme à son accoutumée devient de plus en plus vaseux et chauvin face à la montée en force du Mouvement de l’Autodétermination de la Kabylie. L’adhésion massive du peuple Kabyle à l’idée de son indépendance, par les avancées remarquables du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), et dernièrement par la grande marche réussie avec brio à Paris pour appuyer le mémorandum pour l’indépendance de la Kabylie, est un signe aussi de la fin du règne de l’arbitraire en Kabylie, la fin du colonialisme algérien qui a succédé à celui de la France en 1962.

Aux dirigeants et aux agents des forces d’insécurité Algériens

La violence est l’arme des faibles, l’intelligence est celle des forts.

La non-violence est la loi de notre espèce, comme la violence est la loi de la brute. L’esprit somnole chez la brute qui ne connaît pour toute loi que celle de la force physique. La dignité de l’homme exige d’obéir à une loi supérieure : à la force de l’esprit,  MK. Gandhi.

Nous, nous avons la force de l’esprit et l’intelligence. Vous avez des têtes dépourvues de toute forme inintelligence, donc, votre seul recours est la force physique et l’ignorance, telles des bêtes sauvages.

À ces gendarmes et policiers qui obéissant aveuglement à une mafia gouvernementale, tabassant et agressant ainsi les étudiantes et les étudiants, les médecins, les enseignants, les poètes, les écrivains et les citoyens pacifiques, vous n’êtes pas honnêtes et vous n’avez aucun honneur. Vous êtes des chiens bien dressés au service de vos maîtres. Vous servez des escrocs, des voyous et des criminel qui pillent le pays et avilissent le peuple. V vous servez des voleurs et des diables sans âme ni conscience. Vous êtes en réalité la source du mal, la raison du mal, la cause du mal. Vous êtes le mal. Vous êtes doublement esclaves : esclaves de vos bourreaux et esclaves de votre ignorance. Le système que vous défendez est le symbole de la régression. Il n’a aucune légitimité ni crédibilité à nos yeux, aucune ! Nous le rejetons!  Nous le combattons.

Peuple kabyle ! Nous avons toutes les raisons de lutter pour notre indépendance. Nous devons aller de l’avant pacifiquement et intelligemment vers notre indépendance. Aucun obstacle et aucune force ne peuvent se dresser devant la détermination d’un peuple à arracher sa liberté. Rien ne peut venir à bout d’une idée juste, d’une cause légitime ou de la volonté d’un peuple à prendre son propre destin en main. En tant que tel, notre combat finira, tôt ou tard, par triompher.

Notre combat est politique et pacifique. Notre cause va dans le sens de notre histoire. Le 20 avril les Kabyles occuperont la rue à Tizi-Wuzzu, Vgayet et Tuvirrett pour désavouer le colonialisme algérien et discréditer ses relais. Le 21 avril la diaspora marchera à Montréal pour dénoncer le régime criminel algérien et dire au monde entier que la Kabylie a sa place parmi les pays civilisés.

Vive la Kabylie libre et indépendante, et vive le peuple Kabyle.

Coordination MAK Amérique du Nord

SIWEL 192002 AVR 18

Partager ceci...