Condamnation du militant Omar Kechadi : Communiqué de la Coordination Sud du MAK-Anavad
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE
MAK-ANAVAD
COORDINATION RÉGIONALE DU SUD

 

Hier, 28 juin 2017, le militant de la Coordination locale de Raffour, Omar Kechadi, a été présenté, par la gendarmerie et sans qu’il en soit averti, devant le tribunal colonial de Tuvirett suite à une plainte déposée par un indicateur tristement notoire, Moukraoui Fares.

Un scénario monté de toutes pièces par l’indicateur et la gendarmerie, avec laquelle travaille ce sinistre personnage, pour accabler un militant actif et exemplaire. Aucun élément retenu contre notre frère Omar n’est vrai. Tout ce dont on l’accuse n’est qu’une suite de mensonges. Des dizaines de présents des faits peuvent en témoigner.

C’est donc cela la nouvelle arme du colonialisme algérien contre les militants pacifiques? Constatant que les convocations, les intimidations puis la répression contre nous n’a fait que renforcer notre détermination, les autorités coloniales usent maintenant de ses tribunaux dans l’espoir de nous esquinter et nous démoraliser. C’est quoi le plan? Envoyer toute la Kabylie en prison?

Cela est la preuve que le MAK-Anavad avance, qu’il est sur la bonne voie et qu’il fait paniquer, plus que jamais, le régime d’Alger. Nous appelons à resserrer les rangs.

Pour cet indicateur et ses deux témoins imposteurs, qu’ils sachent que la Kabylie sera de toute façon indépendante. Qu’ils soient sûrs qu’en plus de devoir répondre de leur acte devant les tribunaux kabyles, ils ont d’ores et déjà sali leur honneur et leur dignité auprès des citoyens de Tuvirett en général et de Raffour en particulier. Que les citoyens de Tuvirett se rappellent à jamais de ce sinistre indicateur qui, en plus d’avoir menti, trahi son frère kabyle et rejoint l’ennemi, il a osé lui réclamer 100 000 DA.

La coordination Sud du MAK-Anavad s’est réunie hier soir, aussitôt qu’elle a appris la nouvelle de la condamnation de Omar Kechadi à 2 mois de prison avec sursis et une amende de 120 000 DA. Elle exprime sont soutien entier et inconditionnel à Omar, en son nom et au nom du MAK-Anavad. Elle suivra de près cette affaire, qui ne va pas en rester là, et accompagnera Omar dans ces épreuves que nous affronterons ensemble. Nous y reviendrons.

Aqlaɣ yid-k a Σumer, werğin ad teɣliḍ. Aqlaɣ ɣer tama-k, ayen i k-yuɣen, yuɣaɣ i merra.
Amennuɣ yettkemmil, Tudert i teqbaylit.

Mass Yusef Meswaf,
Président de la Coordination MAK-Anavad Sud

Lire aussi : Un militant de la Coordination MAK-Anavad de Raffour présenté devant le tribunal colonial de Tuvirett

SIWEL 291827 Jun 17 UTC

Partager ceci...