Compte Rendu de la visite de travail du Ministre délégué chargé du Tourisme en Kabylie
ⴰⵏⴰⵠⴰⴷ  ⴰⵇⵠⴰⵢⵍⵉ  ⵓⵄⴺⵉⵍ
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
MINISTERE DELEGUÉ CHARGÉ DU TOURISME

Le Ministre délégué au tourisme au sein du Gouvernement provisoire kabyle (Anavad), Mas Avdalla At Mhasseid, a effectué une visite d’information et de constatation de son secteur, en Kabylie du 30 juillet au 14 aout 2018.

La réflexion qui se dégage de cette mission confirme dans le fond et dans le détail que «la Kabylie est militairement occupée et politiquement colonisée » (dixit Mas Aselway Ferhat Mehenni).

Des « check points » algériens partout, aux intersections et sur les cimes des collines comme au temps de la colonisation française. Seule la couleur du drapeau a changé.

Un spectacle de désolation se dégage de la Kabylie au premier visiteur :
– Saccage méthodique de la nature et des sites touristiques scientifiquement mené ;
– Urbanisation anarchique bien exécutée et savamment maitrisée ;
– Détérioration volontaire du littoral kabyle en général, et celui allant d’Azzeffoun à Vgayet ;
– Pollution visuelle de nos villes par des établissements commerciaux hideux et répugnants ;
– Aucune règle de zonage du territoire n’est appliquée ;
– Aucun semblant de normes de développement ne paraît régir l’activité agricole, industrielle ou commerciale.

L’anarchie, au sens large, s’impose et se confirme comme outil de châtiment contre cette Kabylie frondeuse et rebelle, avec en plus une pollution de l’environnement qui s’apparente à une « guerre bactériologique », mettant en danger la population kabyle par la contamination de L’air irrespirable, à cause des odeurs nauséabondes émanant des tonnes de sacs d’ordures ménagères qui jonchent les routes de l’intérieur et le littoral en cette période estivale.

Cette dégradation de la nature ne concerne pas uniquement la cote Kabyle, puisqu’elle touche la forêt d’Iɛekkuren (Yakouren) par une installation d’une braderie routière permanente le long de la route entre Iɛekkuren et Iɛeẓẓugen (Azazga). Des commerçants de l’artisanat ont squatté cette route, rendant la circulation routière dangereuse, pouvant avoir aussi un impact négatif sur la faune et la flore.

Le gouvernement de la Kabylie indépendante aurait créé et reconstitué un village Kabyle ancien dans cette zone avec regroupement des ateliers de poterie, de dinanderie, de tissage, de bijouteries etc… avec des boutiques pour la vente des produits. Un musée illustrant des scènes de vie de villages d’antan, avec des personnages et des animaux domestiques en cire, ce qui donnera une note historique de la vie rurale Kabyle.

Une Kabylie indépendante aurait fait de ce coin bucolique, un havre de tranquillité et un site touristique idéal, en créant aussi un parc récréatif d’attraction en reliant les arbres avec des passerelles en bois suspendues, des tyroliennes et des échelles en cordes pour monter sur les arbres. Cet amusement en hauteur dans la forêt permet aux visiteurs d’exciter leurs sensations, d’évaluer leur degré d’agilité et, enfin, de développer par cette activité physique, sans trop de peine, leurs aptitudes à prendre des risques mesurés.

Le ministre s’est ensuite rendu dans la région de Tuviret pour rencontrer les militants de cette région afin d’échanger avec eux et animer une réunion sur le tourisme Kabyle. Cette réunion a été tenue secrète jusqu’à la dernière minute pour qu’elle ne soit pas compromise par les forces coloniales et leurs relais locaux dans la région. Un terroriste algérien repenti, bénéficiant d’une protection politico juridique du pouvoir colonial, s’est manifesté juste au début de cette rencontre publique afin de la perturber et la faire avorter, sous prétexte que la sonorisation dérangeait les fidèles qui fréquentaient la mosquée.

La réunion a eu lieu grâce à la détermination des militants du MAK-Anavad et de Mas Madjid Aggad l’organisateur de cet évènement.

Cette visite, sur le terrain du Ministre délégué au tourisme et les informations importantes et pertinentes recueillies, a été très instructive pour la mise à jour des rapports que l’Anavad rédige sur les agissements de l’administration coloniale algérienne en Kabylie.

Exil, le 26/09/2018

 

Mas Avdalla At Mhasseid
Ministre Délégué chargé du Tourisme
Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad)

—30—

SIWEL 262345 SEP 18

Partager ceci...