Communiqué de Shamy Chemini sur le 20 avril 2018
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA LANGUE KABYLE

En ce 20 avril 2018, je tiens à manifester ma solidarité avec tout le peuple kabyle et à tous ceux qui nous soutiennent.

J’appelle au pacifisme !

Pour la future nation kabyle, nous avons besoin de tous nos enfants afin de construire une société viable. Un cœur habité par la haine n’a plus de place pour l’amour. Nous devons montrer au monde que nous sommes un peuple épris de liberté, de justice et de respect pour le vivant : végétal, animal, humain.

L’époque des hordes sauvages est révolue. Ces basses besognes, cet esprit criminel, gouverne cette partie du monde depuis 1962.
Ces traîtres, voleurs, assassins, au pouvoir sont aux abois, savent que leurs jours sont comptés et qu’ils n’échapperont pas à la justice même à titre posthume.

Ces dictateurs colonialistes et criminels d’Alger devront répondre de leurs actes odieux. Ils sont prêts à tuer pour leurs intérêts personnels leur propre progéniture. Ils ne sont plus humains ; éperdus de haine, ils sont devenus des hydres à sept têtes assoiffées de sang, pires que Dracula !

Ces colonialistes-arabo-islamistes, animés de folie meurtrière, n’ont aucune idée des valeurs humaines. Tout ce qui n’est pas eux, à leurs yeux, doit disparaître. Ils chassent en meute à visage découvert. Au-delà de leurs actes inqualifiables, complices avec les islamistes, ils ont sacrifié plusieurs générations.

Cette vision du monde venue du Golfe, de la péninsule arabique, d’Arabie Saoudite où l’ouverture d’une salle de cinéma devient un événement à l’heure où d’autres humains ont marché depuis des décennies sur la Lune et visitent le cosmos au-delà de notre système solaire !

À tous les Amazighs : cessez de vous identifier à ceux que vous n’êtes pas et singer ces barbares salafistes, wahhabites, considérant encore les femmes comme des propriétés ou des esclaves.

Ressaisissez-vous et éloignez-vous de cette société d’où même les chiens sont bannis.

Comme je l’ai déjà écrit, ces mêmes barbares irresponsables vivent dans les capitales occidentales, envoient leurs enfants étudier dans les universités mondialement renommées et pourtant mécréantes !

Pendant qu’ils imposent la langue arabe aux peuples qu’ils dominent, eux et les leurs étudient les langues occidentales chez les soi-disant décadents, parlent en anglais chez eux selon l’adage : faites comme je dis, ne faites pas comme je fais !

Vive la Kabylie libre et indépendante et tous les peuples aspirant à leur liberté.

Exil, le 20 avril 2018

Shamy Chemini
Ministre de la Culture et de Langue Kabyle
Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad)

SIWEL 202200 AVR 18

Partager ceci...