Injustice et inquisition

Un citoyen d’At Rzin sommé par la police algérienne d’effacer un drapeau kabyle peint sur son mur

AT RZIN/Aït R’zine (SIWEL) — Hier, des citoyens d’At Rzin, accompagnés par des militants de la section MAK-Anavad de la localité, ont procédé à un volontariat dans leur village. Ils ont nettoyé un espace public délaissé, renouvelé la peinture et rétabli des trottoirs détériorés.

Les militants ont ensuite peint un drapeau kabyle et un drapeau amazigh sur le mur d’un local privé, avec l’accord de son propriétaire.

Dès le lendemain, la police algérienne s’est présentée chez le monsieur pour le sommer d’effacer le drapeau kabyle. Le drapeau amazigh n’a apparemment pas dérangé les autorités algériennes qui se comportent en colonisateur en pays kabyle.

La section MAK-Anavad d’At Rzin, qui nous alerté, a précisé que l’intervention de la police algérienne a provoqué l’ire des habitants de la localité. Les militants de la section ont tenu également à s’adresser, via cet article, à ceux qui sont allés informer la police algérienne de ce dessin, afin de les mettre en garde : « Ce n’est pas à la police algérienne de dire à nos concitoyens ce qu’ils doivent faire ou pas sur leur terre et sur leur murs. Ne choisissez pas le camp du colonisateur algérien, ne trahissez pas vos frères. Et si cela se répète, votre nom sera publié. L’Histoire et la Kabylie indépendante se souviendront de vos actes », a conclu un responsable de la section.

nbb
SIWEL 101730 Jul 17 UTC

Partager ceci...
Un citoyen d’At Rzin sommé par la police algérienne d’effacer un drapeau kabyle peint sur son mur
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut