Catalogne : le copier-coller demandé par l’Espagne à ses partenaires de l’UE

BRUXELLES (SIWEL) — Le journaliste allemand Markus Preiß, correspondant à Bruxelles de la chaîne de télévision publique allemande ARD, a révélé la note du gouvernement espagnol destinée aux Etats membres de l’Union européenne décrivant les éléments de langage à employer dans leur réaction officielle suite à la proclamation de l’indépendance de la Catalogne. Et certains états souverains et des institutions sérieuses se sont juste contentés de faire un copier-coller…

La note que le gouvernement de Mariano Rajoy a envoyé aux gouvernements européens, pour être considérée comme une position par les différents gouvernements européens en soutien au gouvernement espagnol sur la Catalogne, a ainsi été notamment reprise presque mot à mot par plusieurs chancelleries occidentales dont le gouvernement portugais ainsi que le président du Parlement européen :

Antonio Tajani, l’actuel président du Parlement européen, et membre fondateur de Forza Italia, semble avoir utilisé le rhétorique du gouvernement espagnol dans sa déclaration :

 

La position prise par le Portugal suit le scénario établi par l’Espagne, puisque le Premier ministre portugais a tout simplement copié-collé la note préparée par le gouvernement de Mariano Rajoy :

A noter que dans sa note, Madrid avance que la déclaration unilatérale d’indépendance a été votée « sans la présence de l’opposition » alors que les députés de l’opposition étaient bien présents lors des débats au Parlement catalan et qu’ils n’avaient quitté l’enceinte qu’au moment du vote.

wbw
SIWEL 292026 Oct 17 UTC