Bernard-Henri Lévy : « L’Irak est un un faux-Etat… l’occident a trahi le peuple kurde »

PARIS (SIWEL) — Lors d’un entretien sur France Inter, le 23 octobre, avec Léa Salamé, Bernard-Henri Lévy n’a pas mâché les mots contre les positions des démocraties occidentales sur la question kurde : « L’occident a trahi le peuple kurde, les États-Unis, qui se sont servis des pesmerghas, une fois Daech battu, a laissé tomber le peuple kurde : une histoire d’une tristesse infinie », a déclaré le philosophe français.

Bernard-Henri Lévy estime que pour les « grandes chancelleries », il y a des « peuples en trop » dans le monde et que les kurdes le sont aujourd’hui, tels que l’ont été les juifs et les arméniens dans le passé.

Questionné sur le référendum du Kurdistan irakien et sur l’unité de l’Irak, Bernard-Henri Lévy a martelé : « L’unité de l’Irak est une farce. J’ai été sur le terrain, je n’ai rencontré aucun irakien fier de l’être […] L’Irak c’est une création coloniale des puissances coloniales du début du 21e siècle. C’est un faux-Etat avec un faux fédéralisme ».

maa
SIWEL 250850 Oct 17 UTC

Partager ceci...