Azday adelsan n weqqas, rend hommage à l’artiste Berkouk Azedine

HOMMAGE (SIWEL) — L’association culturelle Azday adelsan n weqqas organise une activité en hommage au grand artiste-chanteur feu Berkouk Azedine décédé le 26 avril 2017, à l’âge de 60 ans, des suites d’une maladie.

Le programme, qui se déroulera ce samedi 06 mai , à partir de 13h, au centre culturel Rahmani Slimane d’Aokas, est consacré aux témoignages de ses amis et à l’interprétation de ses chansons par des artistes l’ayant côtoyé.

Qui est Berkouk Azedine ?

Il a laissé 02 albums, l’un édité en 1984, l’autre en 1986, en plus d’un nombre important de chansons inédites. Berkouk Azedine fut l’artiste qui a brisé les tabous, dans la région d’Aokas notamment, en prenant son mandole et sillonnant tous les villages de Kabylie qu’il enchantait par ses propres chansons et par celles des grands artistes kabyles, comme Slimane Azem, Salah Sadaoui, Hassen Abassi, et autres.

Sa disparition a foudroyé les cœurs des gens qui l’ont connu de près ou de loin. D’ailleurs, tous ces gens (quel que soit l’âge ou le sexe),ont senti le vide que cet artiste, étant hospitalisé, a laissé durant les activités organisées dans le cadre de la célébration de Tafsut n Tmanyin (20 Avril 2017) dans la région.

Nacer Medjdoub, qui l’accompagnait durant des années en chantant avec lui dans ce genre d’activités, a composé, en apprenant la mauvaise nouvelle de sa disparition, une bribe de chanson émouvante :

Ruḥ ay aḥbib-iw n rruḥ

Ay anaẓur gar yitran

Kra teshuzzet ul-iw g dduḥ

Ul at-sehhuγ i lebda…

Il faut souligner que durant son hospitalisation, la chambre qu’il occupait ne se désemplissait pas de visiteurs. Son enterrement dans son village natal a drainé aussi une très nombreuse foule qui venait de perdre celui qui l’a bercée des années durant.

Massiline Medjdoub
SIWEL 032002 May 17 UTC

Partager ceci...