ATTOUCHE (SIWEL) — Le Ministre kabyle des Institutions et de la sécurité au sein du Gouvernement Provisoire Kabyle a repris son activité militante au lendemain de son arrestation par la police coloniale algérienne. En effet, il a rencontré aujourd’hui, 07 décembre, les militants de la très active coordination de Attouche.

 

C’est hier que lmas Ahmed Haddag devait se rendre à Attouche pour rencontrer les militants mais son arrestation par la police coloniale a fait que ce n’est qu’ajourd’hui qu’il a pu s’y rendre. Arrivé dans l’après midi d’aujourd’hui à Attouche, il était attendu par plus de 20 militants les plus actifs de la région, dont Jugurtha Louerguoui, dit Frawsen, le Président de la coordination MAK de Attouche et Rachida Ider, l’ancienne secrétaire nationale à la jeunesse au sein du Mouvement souverainiste.

Les échanges, qui ont duré plus de 3h, ont abordé des questions relatives aussi bien au mouvement qu’à la situation actuelle de la Kabylie ainsi que des méthodes de répression de l’Etat colonial. Des questions de fond ont été soulevées et la discution a été des plus sereines et chaleureuses. Jugurtha Louerguoui, que nous avons contacté, s’est félicité de la qualité des interventions. Le ministre kabyle n’est reparti que vers 18h, après avoir partagé un repas avec les militants, auquel il a été convié.

Le ministre kabyle des institutions et de la sécurité nous a confié que l’arrestation qu’il a subie hier n’a fait que renforcer sa détermination à continuer d’aller à la rencontre des militants pour discuter avec eux.

nbb
SIWEL 072222 DEC 16

Partager ceci...