Attentat de Tiaret : le MAK-Anavad condamne les propos d’un ancien officier du DRS algérien
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE
MAK-ANAVAD
LA PRÉSIDENCE

 

Dans un entretien accordé à TSA, un journal en ligne algérien, le 31 août, Mohamed Khelfaoui, un ancien officier du DRS, suggère que l’attentat de Tiaret a pu être commis par des groupes séparatistes, faisant ainsi allusion au MAK et aux Mozabites.

Dans cet entretien où il revient sur l’attentat kamikaze devant le siège de la sûreté de la wilaya de Tiaret qui a fait 3 morts dont le Kamikaze, ce retraité d’un service de sécurité aux méthodes dignes de la Gestapo, accuse indirectement le MAK d’être derrière cet attentat. Il déclare : « Et pourquoi cet attentat ? Comment être certain qu’il ne s’agit pas de groupes séparatistes par exemple ? »

Plus grave encore, dans cet article, il abonde dans ses propos accusateurs en ces termes : « Toutefois, si Daech venait à le revendiquer, je n’y croirai pas car cela serait très confortable ».
Rappelons que cet attentat a été par la suite, revendiqué par le DAECH.

Suite à ces propos infâmes et vils, le MAK-Anavad s’insurge et se demande si cette tentative d’incriminer le MAK-Anavad ne serait pas le fait d’un plan diabolique visant à arrêter les militants sur la base de fausses accusations?

Nous condamnons fermement la violence qui ne fera jamais partie des méthodes de nos militants.
Le monde entier est témoin de cette position de principe honorable d’un mouvement moderne, libérateur certes, mais résolument pacifique.
La Kabylie n’a pas besoin de violence puisqu’elle a l’intelligence et les compétences politiques pour arracher son droit à l’autodétermination.

Sakina At Sliman,
La Porte-parole de la Présidence

SIWEL 010923 Sep 17 UTC

 

Partager ceci...

Laisser un commentaire