KABYLIE (SIWEL) — La carte géographique de la Kabyle sur fond de drapeau national kabyle peinte le 14 juin 2016 sur un grand rocher à l’entrée du village d’At Waεvan, par des jeunes souverainistes kabyles, a été retrouvée ce vendredi 21 octobre recouverte en partie d’une peinture noire

 

Les ennemis des la liberté continuent de nuire à la Kabylie et à ses symboles, ils sont utilisés par le régime colonial algérien comme de viles marionnettes contre le peuple kabyle épris de liberté.

Pour le jeune cadre du MAK, responsable au Centre Kabyle de l’Environnement, Lezhar Bessadi, qui a constaté les dégâts, contacté par Siwel : « Aujourd’hui, que ne fut ma surprise, en trouvant le drapeau kabyle qu’on a peint avec la participation de beaucoup de citoyens d’At Waεvan le 14 juin dernier saboté par des ennemis de la liberté soumis au dogme de l’algérienisme et de l' »unité nationale » au prix de notre disparition.

Quand un mouvement d’idée assumé pleinement par ses porteurs et prend de l’ampleur, la lâcheté le guette de prêt pour espérer le casser,

Cet acte de pure lâcheté, indigne, appuyé par les services de répression qui ne jurent que par l’anéantissement de tout ce qui est kabyle ne resta pas sans conséquence.

Cet acte de sabotage marque un virage dans l’interprétation des choses et dans les mesures à prendre, nous veillerons à ce que ces rats restent éternellement dans les égouts. »

wbw
SIWEL 212322 OCT 16

Dans le même sillage des sabotages perpétrés contre la mémoire et l’honneur de l’indentité kabyle, la coordination MAK d’Illulen Umalu dénonce, dans un communiqué qu’elle nous a transmis, avec fermeté le sabotage et les actes barbare commis à l’encontre de la mémoire des martyrs de la Kabylie.

Ci-dessous la déclaration intégrale :

L’alliance RND-FFS à llulen Umalu insulte les martyrs de la Kabylie

Dans le cadre de la course électorale des législatives de 2017, le maire d’Illulen Umalu ne trouve pas d’autre moyens pour plaire à ses supérieurs que de chercher une alliance avec le bébé moustaches (RND) afin d’insulter les valeureux martyrs de la démocratie et de la liberté.

En avril dernier, les militants de la cause kabyle ont procédé à l’installation des portraits des martyrs au niveau du chef lieu d’Illulen Umalu (Tavuda-centre) pour leurs rendre hommage. Un groupe d’individus sous l’égide de cette alliance ont commis un acte ignoble en endommageant ces portraits et en inscrivant le sigle du parti « RCD ».

Nous, souverainistes kabyles, dénonçons avec fermeté cet acte sauvage et barbare commis par les pions du pouvoir à leur tete le premier magistrat de la commune M. Belkalem Yazid.

Coordination MAK – Illulen Umalunbsp[

Partager ceci...