Arrestations massives à Tuvirett : Shamy Chemini s’adresse aux « algérianistes »

Communiqué de Shamy Chemini

Le pouvoir assassin d’Alger pousse à la guerre civile

En ce jour du 20 mai 2017, des milliers de gendarmes et policiers répriment violemment une marche pacifique à Tuvirett.

J’attire l’attention des algérianistes, des supposés partis politiques d’opposition de tous bords, ainsi que les médias. Je dénonce leur silence, complice du drame qui se déroule à Tuvirett.

Aujourd’hui, le pouvoir colonial s’acharne sur la Kabylie et le Mzab. Demain ce sera au tour des citoyens du nord de l’Afrique, sans distinctions de leurs croyances ni de leurs identités.

Sachez-le, l’Arabie Saoudite, le Qatar et tous les pays arabes du Golfe, avec la complicité du pouvoir mafieux d’Alger, ont décidé de soumettre à leurs coutumes et religion, tous les citoyens vivant de la Libye jusqu’à la Mauritanie.

Afin de s’emparer et coloniser leurs territoires, ils tentent de provoquer une guerre fratricide, comme ils sont en train de le faire au Yémen, en Syrie, en Irak.

J’interpelle tous les citoyens attachés aux droits humains, de réagir pacifiquement et de ne pas laisser faire le massacre qui se prépare en ce moment à Tuvirett ; comme ce fut le cas en 2001…

Faites circuler l’information autour de vous, auprès de vos proches, sur les réseaux sociaux.

Brandissez des drapeaux blancs.

Avec courage, criez votre indignation et dénoncez les crimes qui se préparent dans le pays kabyle.

Ne restez ni silencieux ni passifs, cela risque de faire de vous des complices, car comme dit le dicton : qui ne dit rien consent.

Shamy Chemini
20 mai 2017

SIWEL 201453 May 17 UTC

Partager ceci...