AOKAS (SIWEL) — Une marche suivie d’un recueillement et dépôt de fleurs sur le lieu de l’éboulement de rochers ont eu lieu ce samedi matin à la mémoire des disparus

 

Brandissant des pancartes et en silence, les citoyens kabyles ont dénoncé le laxisme des autorités et des pouvoirs publics.

Le RCD, qui est aux commandes de la municipalité d’Aokas, avait préféré organiser sa propre marche. évitant de se mêler à la population, ce qui n’a pas manquer de créer une polémique sur les réseaux sociaux où plusieurs citoyens Kabyles déclarent que le "RCD est coupable".

Pour rappel, c’est mardi 24 février en début d’après-midi, à l’entrée du tunnel qui mène à Aokas, à une vingtaine de kilomètres à l’Est de Vgayet, qu’un éboulement de rochers avaient eu lieu sur la RN9 faisant 7 morts et une vingtaine de blessés.

cdb/wbw
SIWEL 241532 FEV 15

Partager ceci...