ALGER (SIWEL) — Le chef de l’Etat algérien a été transféré, en milieu de semaine, en urgence à l’hôpital de Grenoble en France. L’information a été dévoilée, comme d’habitude par un média français. Du côté algérien, c’est le black-out coutumier

 

Admis en avril 2013 à l’hôpital de Val de Grâce pour un mini-AVC, disait la version officielle, Bouteflika s’est présenté à un autre mandat présidentiel alors qu’il ne pouvait même pas animer sa campagne.

C’est l’énième fois où il est transféré dans un total secret vers un hôpital français. L’information a été confirmée par un média français, Europe I en l’occurence.

dm
SIWEL 141704 NOV 14

Partager ceci...