ALGER ( SIWEL) — Une petite fille, S.O, âgée de 7ans, meilleure élève de l’École primaire Laredj Boutris à El Biar, s’est vue refusée de réciter un poème en kabyle par la directrice du même établissement, a appris Siwel auprès de membres de la famille de la petite fille.

 

Alger : une directrice d'un primaire empêche une élève de réciter un poème en kabyle
S.O., 7ans voulait réciter un poème en kabyle retraçant une période de la guerre de libération pour la préparation de la cérémonie de fin d’année. Elle en a été empêchée par sa directrice, lui disant que si la petite fille voulait faire sa présentation en kabyle elle n’avait qu’à partir à Tizi-Ouzou : « Si elle veut présenter en Tamazight elle n’a qu’à partir à Tizi, Alger est à moi !  » témoigne à Siwel S. H., cousine de la petite fille.

uz
SIWEL 091920 JUIN 11

Partager ceci...