VGAYET (SIWEL) — Aujourd’hui, 25 novembre, a lieu une réunion du Conseil Régional du MAK de Vgayet à Ivervachen (Barbacha). La gendarmerie coloniale a envahi les lieux et a embarqué les militants vers le commissariat d’Amizour après les avoir gardé pendant plus de 2h dans le local où devait avoir lieu la réunion. Des PV ont été rédigés et les téléphones confisqués.
Le fil complet de l’événement est mis à jour ci-dessous.

 

[18h53]
Nous venons d’apprendre de sources sûres que les militants arrêtés ce matin ont été tous relâchés. il étaient au moins neuf et ont été arrêtés à Ivervacen (Toudja) ce matin à 10h et conduits à la brigade de Toudja.
Plusieurs militants sont actuellement en route pour rencontrer leurs frères arrêtés afin de prendre de leurs nouvelles et les accompagner chez eux.

[18h00]
Nous venons d’avoir l’information que les militants sont finalement à la Brigade de Toudja. Une information confirmée par une source sûre. Des militants sont actuellement en route vers le lieu de leur détention.

[15h30]
Les 9 militants arrêtés sont finalement au groupement de Gendarmerie de la ville de Vgayet et non à Amizour. Plusieurs militants sont en route sur place.

[14h30]
Réaction de l’Anavad, qui nous informe que le nombre de militants arrêtés est de neuf.

[13h07]
Après les avoir conduit à la brigade locale de Barbacha, les membres du conseil régional du MAK arrêtés sont en ce moment escortés par une dizaine de véhicules de la gendarmerie sur la route menant vers Amizour, probablement au commissariat de la police.
Les téléphones des militants ont été confisqués afin de les isoler du monde extérieur.

[12h17]
La gendarmerie a débarqué dans le local, sis à Ivervachen, où devait se tenir la réunion des membres du Conseil Régional à 10h du matin. Depuis, les membres du Conseil Régional sont enfermés dans ce local où la gendarmerie coloniale use des intimidations tout en rédigeant des PV pour chacun des participants.

Nous reviendrons sur l’évolution de la situation via la présente dépêche.

[11h30]
Des militants de Timezrit nous ont informé qu’ils sont actuellement pourchassés par la gendarmerie qui cherche à les arrêter. Ils nous ont informé également que la gendarmerie coloniale a envahi le local où devait avoir lieu la réunion et que plusieurs militants ont été arrêté à Ivervachen (Barbacha) dont, très probablement, le président du conseil régional de Vgayet, Brahim Azi.

nbb
SIWEL 251125 NOV 16

Partager ceci...