Alerte : Cinq autres militants arrêtés à Iwadiyen (Actualisé)

IWADIYEN (SIWEL) — Après la dizaine de militants souverainistes kabyles arrêtés ce samedi vers 16h, la présidente de la Coordination régionale Ouest du MAK-Anavad nous signale que vers 18h30 cinq autres viennent d’être arrêtés parmi les militants rassemblés devant le commissariat d’Iwadiyen pour exiger la libération immédiate de leurs camarades.

Alors que dans un premier temps, la police coloniale algérienne a cédé à la pression en libérant la dizaine de militants, lesquels une fois dehors ont tout de suite rejoint leurs camarades solidaires en brandissant les drapeaux kabyles et en scandant à tue-tête « Kabylie indépendante »… les policiers coloniaux sont ressortis pour arrêter une quinzaine de militants souverainistes kabyles de la Coordination locale d’Iwaḍiyen et des sections MAK-Anavad d’At Vuwadu et d’Ighil Imula.

Parmi les arrêtés, il y’a Lounes At Si Said, YaYa Abdellaoui, Ali Yennek et Ghilas Cherifi.

Pendant ce temps-là, d’autres militants de la section MAK-Anavad d’Ighil Imula sont traqués par la police algérienne à Tizi n Tleta.

La présidente de la Coordination régionale Ouest du MAK-Anavad, Masa Rachida Ider, précise que des militants en route vers Iwadiyen ont été bloqués par des barrages de l’armée coloniale algérienne sur les itinéraires menant à Iwadiyen.

Dans un communiqué, le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil, Mas Ferhat Mehenni, a exigé la libérations des militants souverainistes pacifiques.

thc/wbw
SIWEL 301701 SEP 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire