AKBOU (SIWEL) — Un appel anonyme lancé à la veille des festivités de Yennayer pour un rassemblement pour manifester aujourd’hui 17 janvier, contre la cherté de la vie engendre des émeutes dans la ville d’Akbou.

 

Affrontements entre civils et police algérienne à Akbou
Les émeutes commencés cet après midi aux alentours de 14h se poursuivent toujours selon nos sources. Des jeunes sillonnent la ville à bord de véhicules appelant à manifester au son de chansons de Matoub Lounès, icône de la culture kabyle.

Par ailleurs et selon des témoignages recueillis sur place auprès des habitants de cette localité, « les auteurs de cet appel ne seraient rien d’autre que les services algériens tentant de déstabiliser la Kabylie pour provoquer des affrontements physiques entres Kabyles et force policière algérienne. »

Akbou avait été la scène d’affrontements en septembre 2011 en réponse à l’appel à la révolte pour le changement lancé par des groupes d’activistes sur les réseaux sociaux.

cc
SIWEL 171744 JAN 12

Partager ceci...