TIZI -OUZOU (SIWEL) — Le tribunal de Tizi-Ouzou a rendu ce matin le verdict dans l’affaire des héritiers de Lounes Matoub contre les éditions Azwawn, Akbou-Music, Cadic et Saout El Andalib. Il condamne à la prison ferme assortie d’amende.

 

Affaire des héritiers Matoub : prison ferme pour les éditeurs des cinq maisons d'éditions
Le tribunal condamne les éditeurs des cinq maisons d’édition à une année de prison ferme et une amende de 100.000 DA, en plus de la saisie de tous les CD produits sans autorisation des héritiers du chanteur.

Le procureur avait, pour rappel, le 5 juin dernier, requis 18 mois de prison ferme et une amende évaluée à 100.000 DA.

tt
SIWEL 191713JUIN11

Partager ceci...