IFIGHA (SIWEL) — Les déboires du militant Achour Arrouche avec la police coloniale continuent. Après avoir reçu deux convocations, il s’est présenté aujourd’hui 19 Novembre au commissariat où il a attendu plus de 2h avant qu’on lui signifie qu’il doit se présenter une nouvelle fois demain. Le maire d’Ifigha aurait déposé une plainte contre lui.

 

Le sujet de cette plainte serait des écrits que Achour Arrouche a publié sur les réseaux sociaux et surtout on l’accuse, pour mieux l’accabler, d’avoir joué un rôle dans une histoire de drapeaux algériens que des citoyens de la localité ont arrachés.

Achour Arrouche pense, qu’avec la convocation de demain, son arrestation se précise.

nbb
SIWEL 192246 NOV 16
Partager ceci...