COMMUNIQUE (SIWEL) — Le Premier ministre au sein du Gouvernement Provisoire Kabyle a, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, félicité tous ceux qui ont contribué à la réussite des marches de Tizi Wezzu et et de Vgayet et a assuré que, contrairement à ce que pense le pouvoir algérien, « la répression ne fera que renforcer nos rangs ».

 

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
PREMIER MINISTRE

COMMUNIQUE

Comme prévu, la Kabylie a été au rendez-vous en ce 12 janvier 2017. Le peuple kabyle a marché dans les quatre coins de notre pays, pour donner une bonne leçon de mobilisation, d’organisation et de démocratie au régime d’Alger et à l’opinion internationale que le MAK-Anavad prend à témoin. C’est historique et l’événement constitue un jalon dans le long combat du peuple kabyle.

La dictature coloniale, elle, a mobilisé ses troupes qui étaient en surnombre pour intimider, arrêter, réprimer le peuple Kabyle. L’aveuglement du régime d’Alger et sa fuite en avant ne pourront venir à bout de la détermination de tout un peuple à l’émancipation et à l’indépendance.

Des milliers de citoyens ont été empêchés de circuler librement dans leur pays et de manifester pacifiquement et démocratiquement leur revendication d’un Etat kabyle, libre et indépendant. Mais le sens de la responsabilité des cadres du MAK et le pacifisme du peuple kabyle ont su être à la hauteur de notre combat national et éviter de tomber dans le piège de la provocation et de la dérive.

La répression ne fera que renforcer nos rangs et éloigner l’issue pacifique et raisonnable à ce conflit avec l’Etat algérien. Le MAK-Anavad tient à féliciter tous les militants, les cadres et les citoyens kabyles qui ont pris part activement à la réussite de cet événement historique en mobilisant leurs ressources humaines, financières et militantes avec détermination et abnégation.

Les remerciements du MAK-Anavad vont tout particulièrement à tous les commerçants, les patrons, les entrepreneurs et les opérateurs économiques activant en Kabylie qui n’ont pas lésiné sur les moyens matériels et surtout financiers et qui préfèrent pour des raisons évidentes de rester dans l’ombre.

Lhacène Ziani,
Premier ministre

SIWEL 131623 JAN 17

Partager ceci...