Abbassi Madani, l’ogre islamiste algérien a enfanté une armée de monstres

ALGÉRIE (SIWEL) —Personnellement, je ne suis pas étonné devant ce spectacle de monstres qui hurlent dans la rue en glorifiant leur père légitime Abbassi Madani. Ils ont la hargne de décimer les vies innocentes, faire couler le sang et remplir les cimetières de cadavres. Le monstre est mort, mais sa progéniture islamiste est bien vivante. Ses héritiers ont envahi les rues pour montrer leur soutien à celui qui a endeuillé des milliers de familles au non d’un Allah violent et belliqueux.

Le drapeau palestinien flotte sous des slogans macabres et une intonation moribonde de milliers de dégénérés. La république algérienne arabo-musulmane leur garantit la gloire et les honneurs.

Ces mutants, œuvres de l’Arabie Saoudite et ses subalternes, pullulent dans les mosquées et celle d’Alger va leur garantir le plus propice des fiefs meurtriers.

L’Algérie rend hommage aux criminels et condamne les braves. Elle célèbre les assassins et renie les vrais patriotes. L’Algérie est une malédiction, le diable a niché en son sein.

Les Kabyles vont-ils maintenant comprendre que leur destin radieux est impossible avec ces zombies. Il n’y a aucun espoir avec ces démons adeptes de la mort et des ténèbres. La Kabylie doit prendre ses distances avec ce monstre qui porte le nom Algérie. La Kabylie, pour s’éviter une déchéance inévitable doit rompre avec cette Algérie pour assurer son indépendance sans tarder.

J’ai prédit ce sinistre moment, mais depuis que Madani Mezrag est promu au rang de personnalité nationale, j’ai compris que l’avenir de cette Algérie sera plus sombre encore.

La Kabylie a toutes les raisons pour se départir de cet enfer.

Vive la Kabylie libre et indépendante.

Vidéo : Les Palestiniens et les Saoudiens aux obsèques d’Abassi Madani, la figure emblématique du terrorisme en Algérie ?!

Partager ceci...