Chroniques

Noir c’est noir : Le pouvoir algérien est dans le désespoir !

CHRONIQUE (SIWEL) — Après avoir tenté d’arrêter le Tsunami Indépendantiste Kabyle par les assassinats, la répression, l’emprisonnement, le licenciement, l’intimidation, la récupération de la mémoire de nos Martyrs assassinés par ses agents et la salafisation /arabisation de la Kabylie, le pouvoir algérien tente actuellement de porter atteinte à l’Honneur des militants.

Avec un mépris total et élémentaire des règles d’Éthique, de Morale, de Dignité, d’Honneur, ce pouvoir aveuglé par la panique et la haine, tombe dans le désespoir total et s’affole !

Nos militants sont victimes actuellement d’une campagne d’insultes, de diffamation, de fausses rumeurs qui touchent à leur intimité intrinsèque et à leur vie privée.

Est-ce là, la morale et l’éthique d’un pouvoir qui ânonne à tue-tête qu’il est le gardien de l’islam et d’un coran qu’il impose dans l’enseignement ?

Inconséquent et irresponsable, ce matin, ce Clan a même osé rameuter des scouts âgés de 5 à 10 ans pour occuper une place où devait se tenir un rassemblement de militants souverainistes que sa police et sa gendarmerie tente d’interdire par la violence et la force mettant ainsi en danger la vie de ces enfants Kabyles innocents.

Incapable de maîtriser un Mouvement Populaire qui lui échappe, ce Clan colonial de Oujda, d’idéologie arabo-islamique, veut entraîner la Kabylie dans sa noyade dans la fange nauséabonde dans laquelle il tente de sortir la tête. Il tente, à son grand désespoir de manipuler même les militants entre eux.
Même si cela doit continuer, il faut que cela cesse !
Menal At Qasi
SIWEL 151249 AVR 17

Haut