Algérie coloniale

Mascarades législatives : participer c’est donner une caution kabyle au clan d’Oujda, une trahison !

CHRONIQUE (SIWEL) — Elections législatives dans ce pays appelé « Algérie ». Participer ou ne pas participer ? La question se pose pour ceux des Kabyles « algérianistes » qui pensent et conçoivent leur avenir dans ce pays en ruine dans tous les domaines et ce à tous les niveaux.

Pour le Clan d’Oujda au « pouvoir » la question ne se pose pas. La réponse il la connaît du moment que c’est lui qui la fait. C’est Lui qui la fabrique dans les sous sols sombres et poussiéreux du Palais d’El Mouradia. Les listes sont connues, les candidats « élus » sont déjà connus. Tout est prêt pour la grande « rigolade » « électorale ». La mascarade démocratique. Il n’y a que dans cette république bananière en pénurie de Bananes que cela peut se produire.
Là s’arrête la description de ce Clan.

Mais qu’en est-il alors de ces candidats Kabyles qui s’apprêtent à « participer » ? Ne sont-ils pas à l’image de ce que les Kabyles dignes de Taqvaylit parodient dans cette image de l’âne des troubadours, (Aghyoul Idhéballen) ? Comme cet Aghyul (âne) qui transporte l’équipement des Idhéballen mais qui ne participe pas à la fête et au festin de ce jour de joie ?

Entraînés dans un jeu politique hautement malsain qui les dépasse, ces Kabyles N’Twaghit (la catastrophe) sont utilisés et manipulés à leur insu à des fins qui nuisent gravement aux intérêts de la la Kabylie et donc aux Kabyles.

« Elus », leur travail consistera à l’instar de tous les 462 députés de ce « parlement » à lever leurs mains pour approuver et « voter » des lois déjà décidées et imposées depuis le Palais.
Leur seul réconfort est de disposer d’avantages matériels, de considération intéressée et bien sûr d’un pactole de 400 000 Da (40 millions de cts) par mois. Une broutille financière pour ce Clan.

Rappelons que ces Kabyles, devenus des « Kabyles de Service » KDS, sont libres de leurs choix et c’est leur droit absolu de faire ce choix. En somme ils ne sont là que pour leurs intérêts personnels immédiats et ceux de leurs familles et amis, si tant est qu’on puisse être ami avec ces gens-là.

Mais là où le bât blesse c’est que cette présence au sein du « pouvoir » est une catastrophe politique pour la Kabylie et les Kabyles.

A leur insu, ces participationnistes, donnent une caution kabyle et démocratique au Clan d’Oujda, qui les présente ainsi devant l’ONU, les instances internationales et l’opinion internationale comme étant les représentants de la Kabylie au sein de ce « pouvoir et de ce régime », alors que la Kabylie est réellement Sabotée économiquement, niée dans son identité et sa culture et réprimée dans le sang et la violence.

Ne répond-on pas aux Kabyles qui revendiquent leurs droits élémentaires, que Ouyahya, Benyounès, Saadi, Toufik… sont Kabyles, et font partie de ce « pouvoir et de ce système » donc ils sont Algériens à part entière (sic) et représentent les Kabyles et la Kabylie.

Oui !!! Hélas ces gens cités dessus sont d’origine Kabyles, devenus « Algériens » comme étaient Français, le Maréchal Pétain, Laval, Darlan, Brinon… qui ont collaboré avec l’Allemagne NAZIE.

Source

Menal At Qasi
SIWEL 140915 Apr 17

Partager ceci...
Mascarades législatives : participer c’est donner une caution kabyle au clan d’Oujda, une trahison !
Click to comment

Commenter cette publication...

Haut