Divers

La police algérienne à Rachid Nekkaz : « si tu veux te rendre à Tizi Wezzu, il te faut un visa du gouvernement kabyle »

ALGER (SIWEL) — C’est une histoire à dormir debout mais c’est Rachid Nekkaz qui le raconte en personne dans une vidéo qu’il a publiée sur Youtube. Au moment où des marches impressionnantes pour l’indépendance de la Kabylie se déroulaient partout dans le pays kabyle, le politique algérien voulait se rendre à Tizi Wezzu pour « prendre un café ».

Au moment de monter dans le bus à Alger vers Tizi Wezzu, des agents de la police algérienne l’ont empêché, raconte-t-il.

Ils lui ont signifié, sur un ton ironique, qu’il lui faut « un visa de la part du gouvernement kabyle » et qu’en plus de cela, pour avoir le droit de se rendre à Tizi Wezzu il faut avoir une attestation comme quoi il serait « un voleur, ayant un parent harki , ou un traître à la nation, allié des Etats-Unis, de la France ou du Mossad (services de renseignement israéliens) ». Des propos graves, une insulte à la Kabylie par des agents des autorités coloniales.

Pour autant, dans cette vidéo longue de 15 minutes, Rachid Nekkaz, adepte de la culture du buzz et défenseur du port de la burqa/niqab en France, ne semble pas se soucier de la gravité de tels propos à l’égard des kabyles. Des insultes qu’il a rapportées avec le sourire aux lèvres et sans les condamner.

nbb
SIWEL 201819 AVR 17

Haut