l'Algérie sur la liste noire du rapport sur les trafics d'êtres humains

28/06/2011 - 18:01

WASHINGTON DC ( SIWEL) — L' Algérie fait partie des 23 Etats considérés comme « n’atteignant pas le niveau minimum» de protection de leur population contre la traite d'humains et « ne faisant pas d’efforts suffisants» pour y remédier. C'est ce qu'annonce le 11éme rapport sur le trafic des êtres humains.


Maria Otero, sous-secrétaire d'État à la démocratie et aux affaires mondiales (PHOTO: DR)
Maria Otero, sous-secrétaire d'État à la démocratie et aux affaires mondiales (PHOTO: DR)
Le Département d'Etat des Etats Unis d'Amérique vient de rendre public son 11ème rapport annuel « Rapport mondial sur le trafic des personnes ». 184 pays sont passés en revue dans le rapport américain incluant les Etats-Unis eux-mêmes.

L' Algérie fait partie de la liste noire qui compte 23 Etats.

Afrique du Nord, Proche et du Moyen-Orient : 7 Etats. Algérie, Arabie Saoudite, Iran, Koweït, Liban, Libye, Yémen.

Afrique: 9 Etats. Centrafrique, Erythrée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Madagascar, Mauritanie, RDCongo, Soudan, Zimbabwe.

Asie : 3 Etats. Birmanie, Corée du Nord, Turkménistan.

Amérique : 2 Etats. Cuba, Venezuela.

Océanie : 2 Etats. Micronésie, Papouasie Nouvelle-Guinée.

3 États sont classés à part dans le rapport, ceci étant du aux circonstances de crise qu'ont traversé ceux ci au cours de l'année 2010. Il s'agit de la Côte d’Ivoire, Haïti et la Somalie.


uz
SIWEL281801 JUIN11






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche